Accueil du portailEntreprises › [Vidéo] Industrie du futur : la réalité virtuelle

[Vidéo] Industrie du futur : la réalité virtuelle

30/01/2017

Quelle est la différence entre réalité virtuelle et réalité augmentée ? Quelles sont les applications professionnelles de la réalité virtuelle ? Angélique Girard, cheffe du Bureau audiovisuel et multimédia, à la direction générale des Entreprises (DGE) revient sur cette notion.

Quelle est la différence entre réalité virtuelle et réalité augmentée ?

Angélique Girard, Cheffe du Bureau audiovisuel et multimédia – Direction générale des Entreprises (DGE) :

« La réalité virtuelle désigne normalement toute immersion dans un environnement totalement virtuel. Par le biais d’un casque généralement, mais ce peut être aussi des sortes de caves où l'on projette sur les murs des environnements. Donc il s’agit d’immersions dans un environnement virtuel.

La réalité augmentée, par contraste, s’appuie sur le réel et y incruste des éléments virtuels. Ça peut être soit de l’information sur le réel, soit de l'incrustation de vrais objets virtuels dans le réel, ce qui permet à l’utilisateur de les manipuler, en même temps qu’il manipule le réel. Ceci peut créer des conditions ludiques, de formation, etc...» .

Quelles sont les applications professionnelles de la réalité virtuelle ?

« En premier lieu, la formation. La réalité virtuelle est un outil qui aide à la formation. Par exemple, un chirurgien en opération (il n’est pas toujours facile de trouver le patient). Ou bien des situations de risques, par exemple des situations de guerre ou de catastrophes naturelles.

L'utilisation de la réalité virtuelle permet au professionnel d’exercer son expertise dans des conditions virtuelles où les risques sont réduits, où les environnements sont facilement reproductibles. Et ce, à bas coût . Il y a donc un intérêt en terme de coûts.

Les applications concernent aussi la conception. La réalité virtuelle permet aux entreprises, notamment celles qui fabriquent des produits complexes (automobile, aéronautique, mais aussi architecture), de concevoir leurs produits de manière virtuelle, ce qui a évidemment un coût bien inférieur à une production de prototypes réels. »

Est-ce une nouvelle révolution industrielle ?

« Il faudra probablement la coupler avec d’autres. On parle d’industrie du futur et je pense que c’est un ensemble. »

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    28/04/2017

    Les informations non confidentielles issues des comptes annuels des entreprises françaises peuvent à présent être consultées et réutilisées de manière gratuite.

  • 19/04/2017

    Plus de trois mois après l’entrée en vigueur de l’obligation de facturation électronique pour les grandes entreprises et les personnes publiques, plus d’un million de factures dématérialisées ont été adressées aux collectivités publiques.

  • 09/03/2017

    La France compte plus de 138 000 sites marchands actifs et près de 34 millions d'acheteurs en ligne, pour un total de ventes qui culmine à plus de 51 milliards d'euros par an. Un vaste marché qui a de quoi attirer les professionnels installés ou ceux qui souhaitent se lancer. Un site de e-commerce (ou commerce en ligne) permet de toucher une large clientèle, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, avec des frais bien moindres qu’un magasin physique. Mais ouvrir une boutique en ligne demande de la préparation. Quel type de site faut-il privilégier ? Qui peut le créer ? Quelles sont les mentions obligatoires à y faire figurer ? Tour d’horizon des questions à se poser, avant de se lancer.

  • 07/03/2017

    La French Tech Diversité est un programme d'accompagnement pour les entrepreneurs, afin de promouvoir la diversité sociale. La première promotion comptera 35 start-up qui seront sélectionnées pour rejoindre le programme à partir de juin 2017, pendant un an.

  • 03/03/2017

    La loi pour une République numérique marque une nouvelle étape dans l'ouverture des données publiques. Plus de 21 000 données sont déjà disponibles sur le site data.gouv.fr. Pour Martin Gross, co-fondateur de la start-up CommoPrices, ces données représentent de formidables opportunités pour les entrepreneurs. Témoignage.

  • 02/03/2017

    Banque en ligne, financement participatif, paiement mobile, gestion de l’épargne, conseil financier ou aide à la décision… La Fintech est déjà partout et représente un enjeu important en termes d’innovation, de croissance et d’emploi partout dans le monde. Tour d’horizon chiffré du secteur.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Vous êtes une entreprise

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !