Accueil du portailEntreprises › [Vidéo] Industrie du futur : la réalité virtuelle

[Vidéo] Industrie du futur : la réalité virtuelle

30/01/2017

Quelle est la différence entre réalité virtuelle et réalité augmentée ? Quelles sont les applications professionnelles de la réalité virtuelle ? Angélique Girard, cheffe du Bureau audiovisuel et multimédia, à la direction générale des Entreprises (DGE) revient sur cette notion.

Quelle est la différence entre réalité virtuelle et réalité augmentée ?

Angélique Girard, Cheffe du Bureau audiovisuel et multimédia – Direction générale des Entreprises (DGE) :

« La réalité virtuelle désigne normalement toute immersion dans un environnement totalement virtuel. Par le biais d’un casque généralement, mais ce peut être aussi des sortes de caves où l'on projette sur les murs des environnements. Donc il s’agit d’immersions dans un environnement virtuel.

La réalité augmentée, par contraste, s’appuie sur le réel et y incruste des éléments virtuels. Ça peut être soit de l’information sur le réel, soit de l'incrustation de vrais objets virtuels dans le réel, ce qui permet à l’utilisateur de les manipuler, en même temps qu’il manipule le réel. Ceci peut créer des conditions ludiques, de formation, etc...» .

Quelles sont les applications professionnelles de la réalité virtuelle ?

« En premier lieu, la formation. La réalité virtuelle est un outil qui aide à la formation. Par exemple, un chirurgien en opération (il n’est pas toujours facile de trouver le patient). Ou bien des situations de risques, par exemple des situations de guerre ou de catastrophes naturelles.

L'utilisation de la réalité virtuelle permet au professionnel d’exercer son expertise dans des conditions virtuelles où les risques sont réduits, où les environnements sont facilement reproductibles. Et ce, à bas coût . Il y a donc un intérêt en terme de coûts.

Les applications concernent aussi la conception. La réalité virtuelle permet aux entreprises, notamment celles qui fabriquent des produits complexes (automobile, aéronautique, mais aussi architecture), de concevoir leurs produits de manière virtuelle, ce qui a évidemment un coût bien inférieur à une production de prototypes réels. »

Est-ce une nouvelle révolution industrielle ?

« Il faudra probablement la coupler avec d’autres. On parle d’industrie du futur et je pense que c’est un ensemble. »

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Vous êtes une entreprise

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !