Accueil du portailEntreprises › Retraite complémentaire Agirc-Arrco : simplification de l'adhésion

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : simplification de l'adhésion

21/12/2017

Les règles d’affiliation à la retraite complémentaire Agirc et Arrco évoluent. À compter du 1er janvier 2018, toute entreprise nouvellement créée sera exemptée de l’obligation de s’affilier à une caisse de retraite complémentaire. Ce n’est qu’à l’embauche de son premier salarié qu’elle devra effectuer la démarche d’adhésion.

Quelle est la règle au 1er janvier 2018 ?

Jusqu'au 31 décembre 2017, dès qu’une entreprise était créée, elle devait adhérer à une institution de retraite complémentaire Agirc et Arrco.

A partir du 1er janvier 2018, toutes les entreprises créées doivent adhérer à cette retraite complémentaire seulement lorsqu'elles embauchent leur premier salarié.

80% des structures sont concernées par cette mesure de simplification, parmi lesquelles les TPE et les micro-entrepreneurs.

Lire aussi : Indépendants : découvrez les prestations sociales auxquelles vous êtes éligibles en quelques clics

 

À quoi sert l’adhésion à la retraite complémentaire ?

Dès lors qu’une entreprise emploie du personnel, elle cotise auprès de tous les organismes de retraite, dont l’Agirc et l’Arrco. Ces cotisations servent à payer les retraites actuelles et donnent des droits à la retraite aux salariés cotisants.

Lire aussi : La déclaration sociale nominative (DSN), une déclaration dématérialisée de la paie des salariés | Entreprises : de quelle convention collective dépendez-vous ?

 

Comment cela va-t-il fonctionner ?

Afin d'accompagner les entreprises dans ce changement, un outil de l'Agirc et Arrco sera bientôt en ligne pour les aider à :

  • identifier leur institution de retraite complémentaire d’adhésion ;
  • appliquer le taux de cotisation adapté à leur activité.

L'entreprise devra ensuite reporter ces informations dans la toute première déclaration de salaire qu'elle effectuera.

Texte de l'infographie

Cas n°1 : Votre entreprise a été créée avant le 1er janvier 2018, elle est déjà affiliée à la retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Cas n°2 : Votre entreprise est créée après le 1er janvier 2018, et n'a pas de salarié, vous n'avez pas besoin d'adhérer à la retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Cas n°3 : Votre entreprise est créée après le 1er janvier 2018 et a embauché son premier salarié, la retraite complémentaire est notifiée via la toute première déclaration de salaire et votre entreprise recevra son certificat d'adhésion.

Lire aussi : Création d'entreprise : connaissez-vous les démarches à effectuer ? Faites le test ! 

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © MEF

    10/11/2017

    Quels sont les avantages de la mention « made in France » pour les fabricants et les entreprises ? Les explications de Philippe Maslies-Latapie, expert à la direction générale des Douanes et des Droits indirects (DGDDI).

  • 17/10/2017

    Les professionnels et les particuliers ont accès, gratuitement à de nombreuses informations sur toutes les entreprises immatriculées en France.

  • @fotolia

    29/09/2017

    Le code APE (code d'activité principale) ou code NAF (nomenclature d’activité française), c'est la même chose ! Chaque activité professionnelle est régie par un code délivré par l’Insee nommé code APE. Ce code est issu de la nomenclature d'activité française.

  • ©Phovoir

    06/09/2017

    Le régime des micro-entrepreneurs (anciennement auto-entrepreneurs) permet de bénéficier de formalités de création allégées et d'un mode de calcul et de paiement simplifié de l'impôt sur le revenu et des cotisations sociales. Quelles conditions devez-vous respecter pour bénéficier de ce régime ?

  • 07/08/2017

    Vous allez créer votre entreprise ? Connaissez-vous les démarches administratives à effectuer ? Testez-vous !

  • ©Fotolia

    28/07/2017

    Les sociétés en SARL (société à responsabilité limitée) ou EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) doivent tenir une comptabilité selon des règles précises. Ces règles peuvent varier en fonction de la taille de la société et du régime d'imposition.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !