Accueil du portailEntreprisesRecouvrement de créances : connaissez-vous l'affacturage ?

Recouvrement de créances : connaissez-vous l'affacturage ?

par Bercy Infos,

le 04/09/2018 –

Besoin de trésorerie ? L'affacturage peut répondre aux besoins des entreprises. Précisions sur cette technique qui consiste pour une entreprise commerciale à céder par contrat à une société financière le recouvrement de ses factures.

©v.poth - stock.adobe.com

Qu'est-ce que l'affacturage ?

En droit commercial, l'affacturage (factoring en anglais) consiste pour une entreprise commerciale à sous-traiter par contrat à une société financière (factor en anglais) le recouvrement de ses factures. Cette société financière, qui peut être la filiale d'un établissement bancaire, se charge contre une commission de recouvrer les fonds, de gérer les dettes éventuelles et de verser à l'entreprise commerciale les sommes correspondantes.

Les sociétés d’affacturage sont regroupées au sein de l’association française des sociétés financières (ASF). Elles sont agréées en tant qu'établissement de crédit spécialisé ou de société de financement.

Lire aussi : Financement auprès d’une banque : un guide pour vous aider à bien constituer votre dossier

À quels besoins répond l'affacturage ?

L’affacturage est un moyen de financement. Avec le paiement des factures sans délai, la couverture des risques d’impayés, il permet une rentrée d’argent immédiate pour l’entreprise qui y a recours. L’entreprise est ainsi déchargée de cette activité et peut se concentrer sur son activité principale.

Toutes les entreprises peuvent avoir recours à cette technique de gestion, quelle que soit leur taille et leur domaine d’activité.

Selon une étude de la banque de France [voir infra fiche de la Banque de France], on distingue l’ « affacturage classique » de l’ « affacturage  en gestion déléguée ».

 L’« affacturage classique » recouvre trois types de prestations : recouvrement du poste client, financement des créances client, assurance-crédit.

L’ « affacturage  en gestion déléguée » concerne principalement les grandes entreprises, le poste client en gestion déléguée restant sous la responsabilité de l’entreprise.

De nouvelles modalités d’affacturage émergent comme la syndication (opération de financement prise en charge par un syndicat de plusieurs sociétés d’affacturage pour un même adhérent) ou l’affacturage « à la carte » [voir infra fiche de la Banque de France].

Lire aussi : Financement : retrouvez toutes les aides publiques sur le site Aides-entreprises.fr | Entreprises : comment se financer sans passer par les banques

 

Banque de France

L'affacturage [PDF; 445 Ko]
 

Médiateur du crédit aux entreprises

Le site du Médiateur du crédit aux entreprises

Commission d'examen des pratiques commerciales (CEPC)

Les délais de paiement

La loi de Modernisation de l’Economie (LME)

La loi de Modernisation de l’Économie (LME)

Partagez cet article !

Thématiques :

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !