Accueil du portailEntreprises3 questions à Isabelle Dumange, entrepreneure dans l'industrie

3 questions à Isabelle Dumange, entrepreneure dans l'industrie

13/03/2018

À l'occasion de la semaine de sensibilisation à l'entrepreneuriat féminin qui se tient du 5 au 16 mars, nous avons rencontré Isabelle Dumange, cheffe d'entreprise, qui nous raconte son parcours et délivre ses conseils pour les femmes qui veulent se lancer dans l'aventure entrepreneuriale !

Pouvez-vous nous parler de l’activité de votre entreprise ?

L’entreprise SMC (Société de Mécanique Champenoise) est une société de sous-traitance en fabrication mécanique. Elle est spécialisée dans l’usinage de pièces unitaires ou de petites séries. Elle répond aux besoins des industries : de l'électronique, de la fabrication de machines spéciales, de l’électroménager, de l’aéronautique et des travaux publics.

L’entreprise SMC emploie 15 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 1,7 millions d’euros. Ses points forts sont la qualité, la réactivité et le service.

Lire aussi : [Infographie] Qui sont les femmes entrepreneures ?

 

Comment vous est venue l’envie vous lancer dans l'entrepreneuriat ?

L’idée de lancer ma propre entreprise m’est venue suite à de nombreuses frustrations où j’ai eu le sentiment de voir ma carrière freinée. J’ai donc décidé de devenir cheffe de ma propre entreprise.

Ayant un diplôme d’ingénieur des Arts et Métiers et 17 ans d’expérience dans le domaine industriel (sidérurgie, décolletage, fabrication de lunettes et de verre solaires), j’ai d’abord monté une entreprise de conseil. C’est lors d’une mission dans une PMI que j’ai compris que c’était ce type d’entreprises que je souhaitais diriger. C’est en 2016, après avoir été accompagnée par un coach que j’ai repris la société SMC.

Lire aussi : [Vidéo] Entreprendre au féminin : quels freins et quels accompagnements ?

 

Avez-vous bénéficié d’aides ou d’accompagnement spécifiques dans votre reprise d'entreprise ?

J’ai été aidée financièrement par le réseau Initiative France qui m’a octroyé un prêt d’honneur de 15 000 €. Cette aide m’a permis d’augmenter ma crédibilité vis-à-vis des banques.

La deuxième aide dont j’ai bénéficié est l’aide du Réseau Entreprendre qui m’a octroyé un prêt d’honneur de 35 000 € mais surtout m’a apporté le soutien d’un accompagnateur. Je rencontre cet accompagnateur, chef d’entreprise comme moi, tous les mois pour faire le point sur les indicateurs de performance notamment (CA, qualité, délais, management, trésorerie…).

J’ai également monté avec d’autres ingénieures des Arts et Métiers le groupe Arts et Métiers au Féminin qui a pour principal objectif de casser le plafond de verre. Je suis par ailleurs marraine de la promotion 2018 de l’association Créez Comme Elles. Mon rôle en tant que marraine est d’aider les femmes à lever tous les freins et rendre leur projet entrepreneurial possible.

Lire aussi : Femmes entrepreneures, quelles aides pour vous accompagner ?

Aller plus loin

 

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !