Accueil du portailEntreprises[Vidéo] L'open data, « une mine d'or encore inexploitée pour les entrepreneurs »

[Vidéo] L'open data, « une mine d'or encore inexploitée pour les entrepreneurs »

12/03/2018

Plus de 33 000 jeux de données sont disponibles sur le site data.gouv.fr. Pour Martin Gross, co-fondateur de la start-up CommoPrices, ces données représentent de formidables opportunités pour les entrepreneurs. Témoignage.

Que fait votre entreprise ?

Martin Gross, co-fondateur de la start-up CommoPrices : « J'ai cofondé cette entreprise avec mon frère Victor Gross il y a deux ans. L'idée : fournir de l'intelligence économique sur le prix des matières premières. Aujourd'hui, quand une entreprise importe ou exporte des biens ou des marchandises, elle doit faire une déclaration auprès de la douane. Elle doit indiquer dans cette déclaration vers quel pays elle exporte ou depuis quel pays elle importe, la valeur marchande de sa cargaison, le tonnage. Après un contact avec la douane, nous avons été parmi les premiers utilisateurs intensifs de ses données. »

Lire aussi : Open data, MOOC, blockchain... : connaissez-vous le vocabulaire de l'innovation ?

 

Comment utilisez-vous les données ouvertes de la douane ?

« Nous traitons ces données de manière assez importante pour les redistribuer sur notre site. Nous les mettons en valeur, elles sont exploitables et mises à disposition pour les entreprises. »

Lire aussi : Open data : les données du registre du commerce et des sociétés (RCS) désormais en libre accès

 

Quel rôle ont joué les données publiques dans le lancement de votre activité ?

« Sans la douane, notre entreprise n'aurait jamais été créée. Nous n'aurions jamais eu cette idée. C'est la douane qui nous a permis d'exister et de décoller. Elle reste le socle de notre site, même si nous nous sommes diversifiés. »

Lire aussi : [Vidéo] L'open data, « une mine d'or encore inexploitée pour les entrepreneurs »

 

Selon vous, que représente l'open data pour les entrepreneurs aujourd'hui ?

« Pour les entrepreneurs et ceux qui ont des idées, les données ouvertes sont du pain béni. Beaucoup d'entrepreneurs me disent n'avoir pas trop d'idées, ne pas savoir quoi faire. Je leur réponds d'aller voir du côté de l'open data. Il y a des mines d'or encore inexploitées aujourd'hui. »

Publié initialement le 09/12/2016

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !