Accueil du portailEntreprises[Vidéo] L'open data, « une mine d'or encore inexploitée pour les entrepreneurs »

[Vidéo] L'open data, « une mine d'or encore inexploitée pour les entrepreneurs »

12/03/2018

Plus de 33 000 jeux de données sont disponibles sur le site data.gouv.fr. Pour Martin Gross, co-fondateur de la start-up CommoPrices, ces données représentent de formidables opportunités pour les entrepreneurs. Témoignage.

Que fait votre entreprise ?

Martin Gross, co-fondateur de la start-up CommoPrices : « J'ai cofondé cette entreprise avec mon frère Victor Gross il y a deux ans. L'idée : fournir de l'intelligence économique sur le prix des matières premières. Aujourd'hui, quand une entreprise importe ou exporte des biens ou des marchandises, elle doit faire une déclaration auprès de la douane. Elle doit indiquer dans cette déclaration vers quel pays elle exporte ou depuis quel pays elle importe, la valeur marchande de sa cargaison, le tonnage. Après un contact avec la douane, nous avons été parmi les premiers utilisateurs intensifs de ses données. »

Lire aussi : Open data, MOOC, blockchain... : connaissez-vous le vocabulaire de l'innovation ?

 

Comment utilisez-vous les données ouvertes de la douane ?

« Nous traitons ces données de manière assez importante pour les redistribuer sur notre site. Nous les mettons en valeur, elles sont exploitables et mises à disposition pour les entreprises. »

Lire aussi : Open data : les données du registre du commerce et des sociétés (RCS) désormais en libre accès

 

Quel rôle ont joué les données publiques dans le lancement de votre activité ?

« Sans la douane, notre entreprise n'aurait jamais été créée. Nous n'aurions jamais eu cette idée. C'est la douane qui nous a permis d'exister et de décoller. Elle reste le socle de notre site, même si nous nous sommes diversifiés. »

Lire aussi : [Vidéo] L'open data, « une mine d'or encore inexploitée pour les entrepreneurs »

 

Selon vous, que représente l'open data pour les entrepreneurs aujourd'hui ?

« Pour les entrepreneurs et ceux qui ont des idées, les données ouvertes sont du pain béni. Beaucoup d'entrepreneurs me disent n'avoir pas trop d'idées, ne pas savoir quoi faire. Je leur réponds d'aller voir du côté de l'open data. Il y a des mines d'or encore inexploitées aujourd'hui. »

Publié initialement le 09/12/2016

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    12/09/2018

    Vous avez reçu un message douteux contenant des pièces jointes ? Vous avez retrouvé par hasard une clé USB ? Gare aux « rançongiciels » (ou « ransomware ») ! Vos données peuvent-être chiffrées et prises en otage contre rançon. Voici 5 conseils pour minimiser les risques.

  • ©Zoran Mircetic / Getty Images

    29/08/2018

    Le crédit d’impôt recherche (CIR) a pour objectif d’améliorer l’innovation et la compétitivité des entreprises. Grâce à ce crédit d’impôt, les entreprises peuvent engager des dépenses de recherche et développement et être en partie remboursées sur ces dépenses.

  • © SFIO CRACHO / Stock.Adobe.com

    07/08/2018

    Vous souhaitez développer votre activité économique mais vous manquez de ressources ? Le groupe d’intérêt économique est peut-être la solution ! On vous dit tout sur cette structure juridique !

  • 20/07/2018

    L’utilisation des téléprocédures est obligatoire pour déclarer et payer la plupart des impôts professionnels. Cette obligation s’applique-t-elle à votre entreprise ? Quels sont les impôts que vous devez payer en ligne ?

  • 06/07/2018

    À partir du 1er octobre 2018, la dématérialisation de la commande publique concernera toutes les procédures d'achat à partir de 25 000 € hors taxe. Pour accompagner les entreprises et les associations vers cette échéance, le ministère publie le « Guide très pratique 2018 de la dématérialisation des marchés publics » et a ouvert un site internet spécifique dédié à la commande publique numérique commande-publique-numerique.gouv.fr.

  • ©kritchanut / Stock.Adobe.com

    05/07/2018

    Depuis le 25 mai 2018, les professionnels collectant des données sur leurs clients ou leurs abonnés sont tenus de se conformer au Règlement général de la protection des données (RGPD). Ce règlement européen a pour objectif d’encadrer de traitement des données. Pour les aider, des entreprises peuvent les accompagner. Mais attention aux offres frauduleuses !

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !