Accueil du portailEntreprises › Sécurité sur le web : découvrez le nouveau site web cybermalveillance.gouv.fr

Sécurité sur le web : découvrez le nouveau site web cybermalveillance.gouv.fr

30/06/2017

Vous êtes une entreprise, un particulier ou une collectivité territoriale et vous pensez être victime d’un acte de cybermalveillance ? Découvrez le nouveau programme de lutte contre la cybermalveillance cybermalveillance.gouv.fr

Qu’est-ce que cybermalveillance.gouv.fr ?

Animé par le groupement d’intérêt public (GIP) Action contre la cybermalveillance (ACYMA) et porté par une démarche interministérielle, cybermalveillance.gouv.fr est un programme gouvernemental dont le rôle est de sensibiliser, de prévenir et de soutenir les particuliers, les collectivités territoriales et les entreprises en matière de sécurité du numérique.

Lire aussi : 5 conseils pour se prémunir contre les « rançongiciels » (ransomware) | Comment protéger ses données personnelles ?

Quel accompagnement en cas d’acte malveillant sur internet à votre égard ?

En cas d’acte ou de suspicion de cybermalveillance à votre encontre, la plateforme vous accompagne en établissant un diagnostic précis de votre situation, en vous mettant en relation avec les spécialistes et organismes compétents proches de chez vous, et en mettant à votre disposition de nombreux contenus et conseils pratiques.

Expérimentation en cours

A noter : la démarche est, pour l’instant, en cours d’expérimentation dans la région Hauts-de-France de juin à octobre 2017.

Victime de cybermalveillance ou prestataire d'assistance aux victimes : 2 parcours selon votre profil

La plateforme propose 2 parcours, un 1er pour les victimes d’actes de cybermalveillance et un 2nd pour les prestataires de services de proximité :

  • les victimes seront mises en relation avec des prestataires de proximité susceptibles de leur venir en aide grâce à un parcours destiné à identifier la nature de l’incident ;
  • les prestataires de toute la France souhaitant proposer leurs services aux victimes d'actes de cybermaveillance peuvent quant à eux d’ores et déjà s’inscrire sur la plate-forme.

Plus d’informations sur le parcours pour les victimes ou les prestataires sur le dossier de presse consacré au lancement de la plateforme (Pdf- 1,89 Mo)

Lire aussi : Sécurité de vos données : les 7 méthodes de piratage les plus courantes | 10 règles à respecter pour être (presque) sûr de vous faire pirater votre ordinateur

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Vous êtes une entreprise

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !