Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Les créations d'entreprises atteignent leur record depuis 30 ans

Jamais le nombre des créations d'entreprises (hors micro-entreprises) en France n'avait été aussi haut depuis 1987, c'est à dire depuis que l'Insee en mesure le niveau. En 2017, 349 000 entreprises classiques ont été créées. Et si l'on y inclue les micro-entreprises, le nombre de créations frôle les 600 000, soit 7 % de plus qu’en 2016. Panorama chiffré des créations d'entreprises en 2017.

Dans son étude annuelle, l'Insee détaille les créations d’entreprises de l’ensemble des activités marchandes non agricoles (industrie, commerce et ensemble des services) pour l'année 2017. Ce champ inclut les activités financières.

Les créations de micro-entreprises augmentent sensiblement

Cette hausse globale est notamment due au redressement des immatriculations sous le régime du micro-entrepreneur. Celles-ci augmentent de 9 % en 2017, soit 19 000 immatriculations supplémentaires, après une légère baisse en 2016 (– 0,3 %) et un fort recul en 2015 (– 21 %).

Par ailleurs, le nombre de créations d’entreprises classiques atteint 349 000 en 2017, soit le plus haut niveau depuis que l’Insee mesure et publie les créations d’entreprises (1987). Il dépasse notamment son niveau de 2008, pour la première fois depuis la mise en place du régime de l’auto-entrepreneur en 2009. En effet, les créations d’entreprises individuelles classiques s’accroissent de 6 % (152 000 en 2017 contre 142 000 en 2016) et celles de sociétés de 5 % (198 000  contre 189 000).

En résumé

Au total pour l'année 2017, 591 000 entreprises ont été créées en France, soit 7 % de plus qu’en 2016. La part des micro-entrepreneurs dans le nombre total de créations augmente légèrement (41 % après 40 % en 2016) et celle des sociétés diminue faiblement (33 % après 34 %). Celle des entreprises individuelles classiques reste stable à 26 %.

L’attractivité des sociétés par actions simplifiées se confirme

En 2017, le succès des sociétés par actions simplifiées (SAS) se confirme de nouveau. Les SAS représentent en effet 60 % des créations de sociétés en 2017, après 56 % en 2016, 48 % en 2015 et 39 % en 201.

Les activités spécialisées, 1er secteur créateur d’entreprises

En 2017, c’est le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques qui participe le plus à la hausse globale. Avec 103 000 nouvelles entreprises en 2017, il représente 17 % de l’ensemble des créations. Il devient ainsi le premier secteur en nombre de créations d’entreprises, devant le commerce (99 000 créations) qui occupait la première place depuis le début des années 2000.

Les créations d’entreprises augmentent dans tous les autres secteurs d’activité, hormis dans la construction (-1 %) ainsi que dans toutes les régions excepté en Martinique et en Guyane.

Des créateurs d’entreprises individuelles de plus en plus jeunes

En 2017, l’âge moyen des créateurs d’entreprises individuelles est de 36 ans, contre 37 ans en 2016 et 38 ans en 2015. La part des moins de 30 ans parmi les créateurs d’entreprises individuelles augmente : elle est de 37 % en 2017, contre 35 % en 2016.

En 2017, les femmes ont créé quatre entreprises individuelles sur dix. Cette proportion est stable depuis 2015, alors qu’elle augmentait progressivement depuis 30 ans (29 % en 1987 et 33 % en 2000).

Choisir son statut

Vous ne savez pas quelle structure juridique choisir pour exercer votre activité ?
Cette application vous guidera vers les statuts susceptibles de correspondre à votre situation.

Aide au choix de votre statut juridique [Site de l'Agence France Entrepreneur]

Quel statut juridique choisir pour son entreprise ?

Insee

L'institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dresse le panorama 2017 des créations d'entreprises en France

Thématiques :

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page