Accueil du portailEntreprisesComment modifier les statuts de votre entreprise ?

Comment modifier les statuts de votre entreprise ?

par Bercy Infos,

le 09/08/2017 –

Les événements de vie de votre société peuvent vous amener à modifier son organisation, sa dénomination sociale, son capital, sa situation géographique ou sa forme juridique par exemple, ce qui implique la modification de ses statuts. Comment procéder ?

© Fotolia

La modification des statuts d’une entreprise est un acte juridique important qui implique l’accord des associés ou actionnaires ainsi qu’un certain nombre de formalités.

L’accord des associés ou actionnaires

Les modalités de modification des statuts de votre société différent selon sa forme juridique et le type de décision qui est pris. La plupart du temps, ces modalités requièrent qu’un quorum soit atteint.

Quelques exemples des modalités requises pour modifier les statuts de l’entreprise :

Modalités de modification des statuts d'une société
Type d'entreprise Modalités requises
SARL crée après le 4 août 2005  Majorité des 2/3 des parts sociales des associés présents.
Société anonyme (SA) Quorum de 2/3 des voix des actionnaires présents. Unanimité requise pour l’augmentation de leur engagement ou le changement de nationalité de la société.
Société en nom collectif (SNC) Unanimité requise.
Société par actions simplifiée (SAS) Conditions de modifications spécifiées dans les statuts.
Société civile  Conditions de modifications spécifiées dans les statuts. A défaut, l’unanimité est requise.

Lire aussi : Quel statut juridique choisir pour son entreprise ? | Impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu : quelle imposition selon son statut ?Micro-entreprise, régime réel et régime de la déclaration contrôlée : les 3 régimes d’imposition des entreprises

 

Les formalités administratives

Publicité dans un journal d’annonces légales (JAL)

Toute modification portant sur une des mentions obligatoires pour l’immatriculation d’une société doit être publiée dans un journal d’annonces légales (JAL). Tel est par exemple le cas si vous devez modifier :

  • la dénomination sociale ou l’objet de votre société ;
  • sa forme juridique ;
  • l’adresse de son siège social ;
  • son capital ;
  • ses activités principales.

Cette publication doit se faire dans le département du siège social de votre société au maximum un mois après la modification.

Lire aussi : Entreprises, comment changer de code d’activité principale exercée (code APE) ? | Comment transférer le siège social de votre entreprise en 3 étapes

 

Dépôt au greffe du tribunal de commerce et inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS)

Si le changement des statuts de votre entreprise nécessite une inscription modificative au RCS, l’acte modificatif doit être présenté avec le dossier d’inscription modificative au centre de formalités des entreprises (CFE). Ce dernier le fera ensuite suivre au tribunal de commerce. Cette inscription concerne notamment les changements de forme de la société, du montant de son capital ou de son nom.

En revanche, si la modification ne nécessite pas une inscription au RCS, l’acte doit être directement déposé au greffe du tribunal de commerce dont dépend votre société.

L’acte modificatif doit contenir un exemplaire des nouveaux statuts certifié par son représentant légal, l’attestation de parution dans un JAL, ainsi qu’un formulaire Cerfa différent selon le type de modification.

>> Voir les formulaires  et en savoir plus sur le site service-public.fr

Lire aussi : À quel centre de formalités des entreprises (CFE) devez-vous vous adresser ?

 

Publication au bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (Bodacc)

A noter enfin que la modification des statuts doit faire l’objet d’une publication au bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (Bodacc), sauf pour les EURL, les SARL et les SAS à associé unique.

Lire aussi : Création d'entreprise : comment déclarer votre activité | Création d'entreprise : les démarches à effectuer | Guichet entreprises, le site pour créer son entreprise en ligne

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    20/03/2019

    Pour 95 % des Français, le « fait maison » est un critère de sélection des restaurants qu'ils fréquentent. Il existe une certification qui garantit une cuisine entièrement faite maison ainsi que d'autres critères de qualité : celle de maître restaurateur. Qu'est-ce que ce titre signifie ? Comment l'obtenir ? Quel intérêt ont les professionnels à le décrocher ? Tour d'horizon de tout ce qu'il faut savoir sur ce précieux sésame.

  • © Fotolia.com

    18/03/2019

    Le compte épargne-temps (CET) est un moyen pour les salariés d’épargner différentes sortes de rémunérations et de jours de repos non utilisés. Comment le mettre en place lorsque l’on est employeur ? Quelles obligations respecter ?

  • ©Fotolia.com

    26/02/2019

    Vous employez des salariés ? Vous êtes peut-être concerné par la mise en place d'actions de formation. Comment gérer les formations ? Quelles sont vos obligations ?

  • © Getty Images

    26/02/2019

    Le CPA est un compte personnel attribué à chaque personne dès le début de sa vie professionnelle. Ce compte concerne néanmoins l'entreprise pour satisfaire l'obligation de maintien de l’employabilité des salariés. Retour sur le fonctionnement du CPA et les obligations de l'employeur en matière de formation professionnelle.

  • ©Creative Commons CC0

    20/02/2019

    Vous souhaitez obtenir une licence de débit de boissons ? Zoom sur les démarches à suivre pour vous procurer la licence qui vous convient.

  • ©igornova / Stock.Adobe.com

    06/02/2019

    Le forfait social est une cotisation de l'employeur à destination de la Sécurité sociale. Quel est son champ d'application ? quel est son taux ? Quelles sont les exonérations possibles ?

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !