Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Investissements d'avenir : déjà six ans au service de la compétitivité et de l'innovation

Depuis mars 2010, le Programme d'Investissements d'Avenir (PIA) investit dans la recherche publique et co-investit, avec le secteur privé et les collectivités locales, sur des projets de long terme qui ont en commun d'être innovants. En six ans, 37 millards d'euros ont déjà financé 2 500 projets pour rendre les entreprises françaises plus compétitives. Et ce n'est pas fini...

Le Programme des Investissements d'Avenir, c'est quoi ?

Adopté en janvier 2010, il se traduit par des appels à projets nationaux destinés à sélectionner des dossiers d’excellence, innovants et à fort potentiel de croissance. À titre d’exemple, il apporte des financements pour la structuration des universités de recherche, met en place des organismes de valorisation de la recherche, finance des dossiers industriels et collaboratifs tant dans l’économie numérique que la biotechnologie ou la chimie verte, les technologies marines…

Le PIA 1 était doté de 35 milliards d'euros. Le deuxième volet (PIA 2), voté en 2013, s'est lui vu attribuer une enveloppe de 12 milliards d'euros, portant ainsi la dotation globale à 47 milliards d'euros (jusqu'à mi-2017).

Quels secteurs en bénéficient ?

Le Programme des Investissements d'Avenir est intervenu dans 4 principaux domaines :

  • l’enseignement  supérieur, la formation et la recherche : 24 milliards d’euros pour des équipements de pointe, programmes d’excellence, innovations qui favorisent la pluridisciplinarité et les rapprochements recherche-formation-entreprises ;
  • les filières industrielles et les PME : 14 milliards d’euros pour accompagner la modernisation des filières industrielles et  favoriser la transition vers l’industrie du futur. Exemple : "TGV du futur" avec Alstom Transport ;
  • la transition énergétique et écologique : 5 milliards d’euros pour valoriser la recherche, innover jusqu’au marché et produire les "premiers de série" dans le domaine des nouveaux produits et services de la transition écologique ;
  • l’économie numérique : 4 milliards d’euros pour faire émerger de nouveaux acteurs, favoriser l’innovation technologique, moderniser l’action publique (notamment numérique éducatif) et soutenir le déploiement d’infrastructures à très haut débit dans les territoires. Exemple : concours de l’innovation numérique pour accélérer le développement des start-up de la French Tech. 

Quel bilan fin 2015 ?

2015 aura été une année record en nombre de projets. 689 projets ont fait l’objet d’un engagement de financement au cours de cette seule année, soit plus de 20 % de plus qu’en 2014. Six milliards d’euros sont engagés directement pour les PME/Entreprises de taille  intermédiaire (ETI), qui représentent 65 % du total des 7 400 bénéficiaires du PIA.

Chaque action est évaluée par des experts indépendants réunissant des compétences de haut niveau. D’importants efforts ont été menés depuis deux ans en matière de simplification et d’accélération des procédures de sélection. Ces efforts ont permis de diviser par deux les délais.

Au total, 37 milliards d’euros étaient engagés fin décembre 2015. Mi-2017, la quasi-totalité des 47 milliards d’euros du PIA le seront.

Rapport d'activité 2015 du Commissariat général à l'investissement - [ PDF - 5 Mo]

Et après mi-2017 ?

Un troisième Programme d’Investissements d’Avenir (PIA 3) a été annoncé par le président de la République en septembre 2015. Il sera doté de 10 milliards d’euros. Le Parlement sera saisi en 2016, dans le cadre d'une loi de finances rectificative, pour une mise en oeuvre dès 2017 afin d’éviter toute rupture entre les PIA 1 et 2 et ce nouveau PIA.

Il s’inscrira dans la même philosophie : une intervention publique originale tournée vers des enjeux stratégiques pour le potentiel de croissance de la France et la création d’emplois.

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page