Accueil du portailEntreprisesIndépendants : les changements en 2018 et 2019

Indépendants : les changements en 2018 et 2019

29/06/2018

En 2018 et 2019, les indépendants verront leur situation changer. Le RSI disparaît progressivement. Ils peuvent bénéficier d'une exonération de leurs cotisations la première année sous certaines conditions. Enfin, le prélèvement à la source entre en vigueur au 1er janvier 2019. Retours sur ces changements.

©goodluz / Stock.Adobe.com

Que se passe-t-il en 2018 pour les indépendants ?

La très grande majorité des indépendants verra la CSG pleinement compensée par la baisse de leur cotisation familiale. 75 % d’entre eux connaîtront une hausse du pouvoir d’achat grâce à la baisse de leurs cotisations famille et maladie. Cette baisse sera notamment perceptible après la déclaration sociale des indépendants (DSI) en juin.

Depuis le 1er janvier 2018, la protection sociale des indépendants n’est plus gérée par le régime social des indépendants (RSI), mais est confiée au régime général de la Sécurité sociale. La mise en œuvre progressive de cette nouvelle organisation va se dérouler sur une période de deux ans, mais n’entraîne aucune démarche pour les indépendants.

Lire aussi : Tout savoir sur la Sécurité sociale des indépendants

Quels sont les changements en 2019 ?

En 2019, sous conditions, les créateurs d’entreprise bénéficieront d’une exonération des cotisations la première année.

Revenu indépendant Exonération de cotisation la 1ère année
Inférieur à 30 000 € Exonération totale
Inférieur à 40 000 € Exonération partielle
Supérieur à 40 000 € Pas d’exonération

A partir du 1er janvier 2019, le prélèvement à la source entre en vigueur. Pour les indépendants, un acompte sera désormais effectué chaque mois, sauf si vous avez choisi la trimestrialisation des acomptes.

Ces acomptes pourront être adaptés en fonction des revenus de l'année en cours. Par exemple, un indépendant qui cesse son activité pourra immédiatement arrêter de payer ses acomptes.

Lire aussi : Prélèvement à la source : ce qui changera pour les indépendants et les micro-entrepreneurs

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 08/11/2018

    La loi garantit aux femmes enceintes le droit aux congés de maternité avant et après l’accouchement. Ces périodes varient en fonction d’un certain nombre de critères et sont modulables sous certaines conditions. Quelles sont-elles ?

  • © Fotolia.com

    07/11/2018

    Le forfait social est une cotisation de l'employeur à destination de la Sécurité Sociale. Sur quoi porte-t-elle ? Comment est-elle évaluée ? Toutes les réponses !

  • ©pressmaster / Stock.Adobe.com

    05/11/2018

    Le site Internet de la Sécurité sociale des indépendants permet aux artisans et commerçants d’estimer le montant de leurs cotisations sociales.

  • ©StarLineArts-gettyimages

    25/10/2018

    Le 30 mars 2019, le Royaume-Uni deviendra un pays tiers. Les conséquences du Brexit sur les entreprises seront importantes, quel que soit le scénario de sortie retenu : sortie avec accord ou sortie sans accord. Le Gouvernement se prépare à tous les scénarios avec la mobilisation de l'ensemble des services, la préparation des mesures, le recrutements d'effectifs, la mise à disposition d'informations sur les sites publics et les réponses aux questions des usagers.

  • 24/10/2018

    Depuis le 1er octobre 2018, la dématérialisation de la commande publique concerne toutes les procédures d'achat à partir de 25 000 € hors taxe. Comment candidater et déposer votre offre en ligne ? Toutes les réponses.

  • 04/10/2018

    Pour les licenciements notifiés après le 24 septembre 2017, le conseil de prud'hommes dispose d’un barème pour déterminer le montant des indemnités dont vous devrez vous acquitter en cas de licenciement abusif d’un salarié. Quels sont ces montants ?

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !