Accueil du portailEntreprises[Vidéo] La franchise, une autre façon d'entreprendre

[Vidéo] La franchise, une autre façon d'entreprendre

Vous voulez devenir chef d'entreprise et minimiser les risques ? Devenez franchisé ! Tour d'horizon des avantages et des exigences de ce statut.

Lancer et développer son activité est souvent synonyme de prise de risque pour un entrepreneur. Opter pour la franchise peut être une solution rapide et rassurante pour ceux qui souhaitent avoir toutes les clés en main dès le départ.

Lire aussi : Comprendre en 5 questions comment comment créer son entreprise

 

Avec la franchise, un développement d'activité plus facile et plus rapide...

En France, il existe aujourd'hui 69 483 franchisés dans presque tous les secteurs d'activité de commerce et de service. Comme le souligne Christophe Bellet, membre du collège des experts de la Fédération française de la franchise, « un franchisé reste bien sûr un entrepreneur indépendant, mais il est adossé à une marque, à une enseigne [...]. Il est aidé et accompagné en permanence. »

Qu'est-ce qu'une franchise ?

Définition de la Fédération française de la franchise :

La franchise est un système de commercialisation de produits et/ou de services fondé sur la collaboration entre deux entreprises indépendantes juridiquement et financièrement :

  • Le franchiseur, à l'origine de la création d'un concept,
  • Le franchisé, désireux de réitérer et d'exploiter ce dernier.

Les avantages de ce statut sont nombreux : tout au long de son développement, le franchisé bénéficie de l'accompagnement, la formation, l'assistance commerciale et technologique de l'enseigne dont il dépend.

« L'avantage d'être adossé à une franchise, c'est qu'on profite de la marque, du savoir-faire, de l'expertise du franchiseur, précise Christophe Bellet. Entre une création classique et une création en franchise, le créateur va gagner près de 2 ans de développement. Vis-à-vis du secteur bancaire, il va également pouvoir lever plus de fonds. En étant adossé à un bon franchiseur, vous réduisez votre risque de casse, de dépôt de bilan par deux, à échéance 5 ans. »

Lire aussi : Créateurs d’entreprises : une étude de marché gratuite et simple grâce à l’Insee

 

... en contrepartie d'une rétribution pour le franchiseur

S'il est propriétaire de son entreprise et juridiquement indépendant, le franchiseur doit toutefois rétribuer son franchiseur à travers différentes redevances : un droit d'entrée puis des royalties forfaitaires ou bien proportionnelles au chiffre d'affaires.

Le rôle du franchiseur : témoignage


 

Lire aussi : Les clés pour créer son entreprise, en vidéos

Publié initialement le 18/10/2016

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !