Accueil du portailEntreprisesChorus Pro : déjà 10 millions de factures électroniques échangées depuis le 1er janvier 2017

Chorus Pro : déjà 10 millions de factures électroniques échangées depuis le 1er janvier 2017

11/12/2017

La facturation électronique pour les entreprises illustre la transformation numérique de la relation entre les entreprises et l’administration. La plateforme publique Chorus Pro a déjà traité 10 millions de factures électroniques depuis le 1er janvier 2017.

© Fotolia

La généralisation de la facture électronique pour les grandes entreprises (plus de 5 000 salariés) fournisseurs des collectivités publiques est obligatoire depuis le 1er janvier 2017. Avec 10 millions de factures électroniques échangées depuis le 1er janvier 2017 et plus d’1 milliard d’appels en 2017, Chorus Pro constitue aujourd’hui la plus importante interface de programmation applicative (plateforme API) de l’État.

En 2020, près de 100 millions de factures seront traitées par Chorus Pro

La plateforme Chorus Pro, gérée par l’agence pour l’informatique financière de l’État (AIFE), relie aujourd’hui 150 000 entités publiques - collectivités locales, établissements publics, services de l’État - et plus de 80 000 fournisseurs dont 80% de PME.

En 2020, près de 100 millions de factures, en provenance d’un million d’entreprises, devraient être traitées par Chorus Pro chaque année.

Dans le cadre du programme Action Publique 2022, la plateforme Chorus Pro pourrait être ouverte à des acteurs publics et privés et notamment aux start-up de l'industrie financière (Fintech).

Consensus, État plateforme, délais de paiement

Précédé d’une large concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, le dispositif associe les représentants des entreprises, des collectivités locales, des établissements publics et de l’État.

La plateforme Chorus Pro propose gratuitement des services de dématérialisation des factures adaptés aux entreprises comme aux collectivités. Ces services sont mis à disposition par le biais d'un site web et sous la forme d’interface de programmation applicative (API) réutilisables.

Le recours à la facturation électronique permet notamment de sécuriser les délais de paiement en limitant les relances et les litiges. Chorus Pro informe automatiquement  les entreprises à chaque étape de traitement de leurs factures.

Rappel du calendrier d’obligation de facturation électronique

Dans le cadre de la simplification de la vie des entreprises et de la modernisation de l'action publique, d'ici 2020, toutes les factures entre l’Etat et ses fournisseurs devront être dématérialisées, selon un calendrier progressif.

L’ordonnance du 26 juin 2014 relative au développement de la facturation électronique définit le calendrier d’obligation de facturation électronique pour les émetteurs de factures à destination de l’État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics :

  • 1er janvier 2017 : obligation pour les grandes entreprises (plus de 5 000 salariés) et les personnes publiques ;
  • 1er janvier 2018 : obligation pour les entreprises de taille intermédiaire (250 à 5 000 salariés) ;
  • 1er janvier 2019 : obligation pour les petites et moyennes entreprises (10 à 250 salariés) ;
  • 1er janvier 2020 : obligation pour les très petites entreprises (moins de 10 salariés).
     

Cette disposition généralise par ailleurs aux collectivités territoriales et à tous les établissements publics, l’obligation faite à l’État d’accepter les factures électroniques.

 

Vidéo : Comment Chorus Pro va simplifier la vie des entreprises

Publié initialement le 20/03/2017

Suivre et partager

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 20/07/2018

    L’utilisation des téléprocédures est obligatoire pour déclarer et payer la plupart des impôts professionnels. Cette obligation s’applique-t-elle à votre entreprise ? Quels sont les impôts que vous devez payer en ligne ?

  • 06/07/2018

    À partir du 1er octobre 2018, la dématérialisation de la commande publique concernera toutes les procédures d'achat à partir de 25 000 € hors taxe. Pour accompagner les entreprises et les associations vers cette échéance, le ministère publie le « Guide très pratique 2018 de la dématérialisation des marchés publics » et a ouvert un site internet spécifique dédié à la commande publique numérique commande-publique-numerique.gouv.fr.

  • ©kritchanut / Stock.Adobe.com

    05/07/2018

    Depuis le 25 mai 2018, les professionnels collectant des données sur leurs clients ou leurs abonnés sont tenus de se conformer au Règlement général de la protection des données (RGPD). Ce règlement européen a pour objectif d’encadrer de traitement des données. Pour les aider, des entreprises peuvent les accompagner. Mais attention aux offres frauduleuses !

  • 20/06/2018

    Vous êtes une entreprise, un particulier ou une collectivité territoriale et vous êtes victime d’un acte de cybermalveillance ? Que faire ? Qui appeler ? Cybermalveillance.gouv.fr vous aide à parer et à vous prémunir du risque cyber.

  • ©nito / Stock.Adobe.com

    29/05/2018

    Le Règlement Européen sur la Protection des Données (RGPD) est entré en application le 25 mai. Qu'est-ce que cela change pour la collecte des données ? Êtes-vous concerné par la nouvelle réglementation ?

  • © Fotolia.com

    11/05/2018

    Régulièrement, des sites Internet sont ciblés par des attaques par déni de service, ou aussi appelés DDoS (de l’anglais Distributed denial of service). En France, des opérateurs ont observé jusqu’à plus d’un millier d’attaques par jour*. Qu'est-ce qu'une attaque par déni de service et comment s'en protéger ?

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !