Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Entreprises, réalisez votre autodiagnostic pour vous préparer au Brexit

Le Royaume-Uni a jusqu’au 31 janvier 2020, au plus tard, pour ratifier l’accord de retrait de l'Union européenne. Sinon, le scénario d’une sortie sans accord s’appliquera à compter du 1er février 2020. Mais quel serait l'impact éventuel d’une sortie sans accord sur votre entreprise ? Quelles mesures pourriez-vous prendre pour limiter les conséquences sur votre activité ? Pour vous aider à vous préparer, les pouvoirs publics mettent à votre disposition un outil d'autodiagnostic. Faites le test !

Brexit : quelles entreprises françaises sont concernées ?

Potentiellement le Brexit et ses conséquences peuvent toucher toutes les entreprises françaises.

Cependant, votre entreprise est bien évidemment concernée en priorité si vous :

  • vendez des biens ou fournissez des services au Royaume-Uni
  • achetez des biens ou utilisez un prestataire de services établi au Royaume-Uni
  • disposez d’une filiale ou effectuez des missions au Royaume-Uni
  • employez des salariés au Royaume-Uni
  • êtes dépositaire de brevets ou de marques européennes actifs au Royaume-Uni
  • vos clients ou vos fournisseurs sont dans l'une des situations précédentes.

Lire aussi : Se développer à l'export : les aides à votre disposition

Quelles conséquences pourrait avoir un Brexit sans accord ?

Dans le cas d’un retrait du Royaume-Uni de l’UE sans accord, le Royaume-Uni sortira du marché intérieur et de l’union douanière. Les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne relèveront du cadre de l’Organisation mondiale du commerce.

Concrètement, pour les entreprises, cela se traduira par le rétablissement des formalités douanières, des droits de douanes, des contrôles sur la TVA et des contrôles sanitaires et phytosanitaires. Cela se traduira également par la fin de la libre circulation des capitaux, des marchandises, des services, des personnes et de la liberté d’établissement.

Lire aussi : Entreprise implantée en zone rurale : vous avez le droit à des aides !

Comment vous préparer à un Brexit sans accord ?

Dans un univers économique concurrentiel, il est primordial de vous préparer et de vous adapter aux changements à venir. Le travail de préparation à un Brexit sans accord, pourrait être l’occasion d’optimiser vos process.

Pour en savoir plus sur les moyens de vous préparer au Brexit, consultez notre article dédié :

Comment les entreprises peuvent-elles se préparer au Brexit ?

Réalisez votre autodiagnostic !

Afin de compléter le dispositif d'accompagnement des pouvoirs publics pour aider les entreprises à se préparer au Brexit, les pouvoirs publics ont mis en place un outil d'autodiagnostic, disponible en ligne gratuitement.

En fonction de vos réponses aux questions sur 9 thèmes (exportation, importation, services, transport, approvisionnement, données et services numériques, propriété intellectuelle, implantation et aspects juridiques, concurrence et marché), vous pourrez consulter des conseils adaptés à la situation de votre entreprise, thème par thème, pour anticiper au mieux les changements qui pourraient intervenir en cas de Brexit sans accord.

Réalisez votre autodiagnostic

Tout savoir sur le Brexit

Brexit en pratiqueLe site Brexit.gouv.fr, portail du Gouvernement, réalisé par le secrétariat général aux Affaires européennes (SGAE) répond aux questions des entreprises et des particuliers sur l'impact en France de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Consulter le site Brexit.gouv.fr

Thématiques :

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page