Accueil du portailEntreprisesPeut-on cumuler un emploi salarié et une micro-entreprise ?

Peut-on cumuler un emploi salarié et une micro-entreprise ?

Vous êtes salarié et vous souhaitez développer une micro-entreprise en parallèle de votre emploi ? Quels sont vos droits et obligations en la matière ? Quelles règles d'imposition et d'affiliation ?

© Phovoir.fr

Est-il possible d’avoir une micro-entreprise en étant salarié ?

Oui, l’exercice de la micro-entreprise est possible en cumul d’une activité salariée. Elle peut s'effectuer en parallèle d'un emploi ou faire l’objet d’un congé non-rémunéré qui doit vous être accordé par votre employeur. Il existe un congé dédié à la création d'entreprise : il s'agit d'un congé d'un an, généralement renouvelable une fois. Pour y prétendre, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • avoir au moins 24 mois d'ancienneté ;
  • faire la demande au moins 2 mois avant la date de départ en congés.

En savoir plus sur le site du ministère du Travail

Lire aussi : Tout savoir sur la micro-entreprise | Comment devenir micro-entrepreneur ?

Quelles conditions remplir pour être salarié et micro-entrepreneur ?

Votre activité indépendante doit s’exercer en harmonie avec vos prérogatives en tant que salarié et la nature de votre emploi. Vous devez ainsi respecter les impératifs suivants pour être dans une situation de conformité sur le plan juridique :

  • votre activité ne doit pas concurrencer celle de votre employeur
  • vous devez disposer d’un contrat qui ne vous interdit pas d’effectuer une activité indépendante
  • vous devez respecter les règles de non-concurrence et de loyauté éventuellement fixées dans votre contrat.

Lire aussi : Micro-entreprise : quelles sont les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre ?

Quel régime fiscal quand on est salarié et micro-entrepreneur ?

Les revenus – qu’ils soient issus de votre activité salariée ou de votre activité indépendante –  sont soumis à l'impôt sur le revenu. Ils doivent être inscrits dans votre déclaration d’impôt, au sein des catégories prévues à cet effet :

Accédez au calendrier de la déclaration 2019 des revenus 2018

Lire aussi : Micro-entrepreneurs : comment déclarer vos revenus ?Micro-entreprise : comment fonctionne le versement libératoire de l’impôt sur le revenu ? | Micro-entreprise : dans quels cas changer de régime ?

Quel régime social quand on est salarié et micro-entrepreneur ?

Sécurité sociale et allocations familiales

En tant que salarié créateur, vous devez cotiser simultanément aux 2 régimes de protection sociale dont relèvent vos activités professionnelles :

Allocations familiales : cotisation auprès du régime des salariés et celui des professions libérales (Sécurité sociale pour les indépendants ex-RSI).

Assurance maladie et maternité : affiliation simultanée au régime des salariés et à sécurité sociale des indépendants. Toutefois, le remboursement des frais de santé est effectué par la caisse dont vous releviez avant de cumuler plusieurs activité. Il est cependant de bénéficier d'un droit d'option vous permettant de choisir le régime dont relève votre nouvelle activité professionnelle pour la prise en charge de vos frais médicaux.

Retraite

Une double affiliation est également obligatoire, ainsi que le versement des cotisations auprès de chaque régime : régime général des salariés et section professionnelle dont relève l'activité libérale.

Les pensions de retraites complémentaires sont calculées sur la base des points acquis auprès de chaque régime.

Depuis le 1er juillet 2017, le dispositif LURA (liquidation unique des retraites des polypensionnés) permet aux personnes ayant cotisé à certains régimes de retraites de base de faire une seule demande de départ en retraite et de percevoir une seule pension au lieu de plusieurs. Peuvent en bénéficier les ayants droits nés après 1er janvier 1953 et ayant cotisé durant leur carrière (successivement, alternativement ou simultanément) à au moins 2 des régimes de base suivants :

 Lire aussi : Micro-entreprises, quel est le montant de vos charges sociales

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    09/08/2019

    Gobelets, sacs, touillettes, cotons-tiges, pailles...Chaque année, les pays de l'Union européenne produisent près de 25 millions de tonnes de déchets en plastique. Pour interdire la production et la consommation de ces matières plastiques polluantes pour l'environnement et qui mettent des dizaines d'années à disparaître, plusieurs textes ont été votés ces dernières années aux niveaux français et européens. On fait le point sur la mise en oeuvre des différentes interdictions.  

  • ©axe_olga / Stock.Adobe.com

    09/08/2019

    L'immatriculation d'une entreprise entraîne obligatoirement l'attribution de numéros dits « SIREN » et « SIRET ». À quoi servent-ils ? Comment les obtenir ?

  • 31/07/2019

    Vous créez une entreprise ? Votre entreprise s’agrandit ? Vous changez d’activité principale ? En tant qu’entrepreneur, vous pouvez être amené à déterminer la convention collective qui s’applique ou non à votre activité. Quelques conseils pour éviter de vous tromper.

  • ©nd3000 / Stock.Adobe.com

    31/07/2019

    Saviez-vous qu’en tant qu’employeur, vous êtes tenus d’afficher au sein de vos locaux un certain nombre d’informations pour vos salariés ? Saviez-vous également que dans certains cas cette obligation d’affichage peut être remplacée par une obligation d’information par tout autre moyen garantissant un accès équivalent, par exemple sur le site intranet de votre entreprise ? On fait le point sur vos différentes obligations !

  • © Fotolia.com

    24/07/2019

    La micro-entreprise bénéficie depuis le 1er janvier 2016 d'un régime unique et simplifié. Ainsi tout demandeur d'emploi, étudiant, salarié, fonctionnaire, professionnel libéral ou retraité peut facilement créer sa micro-entreprise et cumuler ses revenus avec un salaire ou une pension de retraite. Mais quelles sont les activités autorisées par ce statut ? On vous répond en détail.

  • ©Dragana Gordic / Stock.Adobe.com

    24/07/2019

    La micro-entreprise permet à tout demandeur d'emploi, étudiant, salarié, fonctionnaire, professionnel libéral ou retraité de créer une activité cumulable avec d'autres revenus comme un salaire ou une pension de retraite. Mais saviez-vous qu'il est possible d'exercer, sous condition, plusieurs activités au sein de la même micro-entreprise ? On vous explique comment ça marche !

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !