Accueil du portailEntreprises › [Vidéo] La direction générale des Entreprises (DGE) au service des professionnels

[Vidéo] La direction générale des Entreprises (DGE) au service des professionnels

17/03/2017

Sous l’autorité du ministre de l’Economie et des Finances, la direction générale des Entreprises (DGE) a pour objet de préparer, concevoir et mettre en œuvre les politiques publiques, en matière de compétitivité et de croissance des entreprises. Quelles sont ses missions au service des entreprises ?


Les directions à votre service : Les missions... par economie-et-finances

La structure et les objectifs de la DGE

La DGE, ce sont 1 300 agents qui sont repartis pour moitié (656) en administration centrale à Bercy, et pour moitié sur le territoire, dans les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE).

L’administration centrale a une force majeure qui est sa compétence sectorielle, son expertise par secteur. Sur les six services de la DGE, trois sont spécialisés sectoriellement :

  • l’industrie,
  • le numérique,
  • le commerce, l’artisanat et les services.

Les trois autres services sont transversaux : le service de la compétitivité, de l’innovation et du développement des entreprises, le service de l’action territoriale, européenne et internationale et le secrétariat général.

L’autre grande force de la DGE est une présence sur le territoire avec les directions régionales (DIRECCTE), qui ont trois objectifs essentiels :

  • 1er objectif : connaître les entreprises (car on ne peut pas concevoir une politique publique sans s’inspirer de la réalité). Les directions régionales ont pour mission d’aller à la rencontre des entreprises : plus de 7 300 par an, ce qui est très important ;
  • 2e objectif : décliner, diffuser les politiques publiques au plus près des entreprises (en complément d’autres acteurs comme les Conseils régionaux) ;
  •  3e objectif : accompagner les entreprises dans des démarches quotidiennes.
     

L’accompagnement des entreprises

La DGE accompagne les entreprises par filières, c’est ce qui permet de développer des politiques d’innovation, d’exportation, de croissance, de manière groupée. La DGE accompagne les entreprises directement, par exemple pour les aider à développer leurs projets, que ce soient des projets d’investissements, d’innovation, des projets de croissance, d’accès au financement.

Les services de la DGE accompagnent aussi les entreprises lorsqu’elles sont dans des phases un peu plus délicates de restructuration, par le biais :

  • des commissaires au redressement productif, qui sont très présents sur le terrain. Les  commissaires au redressement productif s’appuient sur toute l’expertise de la DGE et des autres services de Bercy, voire de l’administration dans son ensemble.
  • ou également des référents uniques à l’investissement (RUI), qui constituent un réseau territorial, et qui appuient plus particulièrement les entreprises dans des projets d’investissement.

Des enjeux transverses

  • Le premier enjeu aujourd’hui, c’est la transformation numérique des entreprises, qu’on appelle l’« usine du futur » pour les entreprises les plus industrielles ;
  • les politiques d’innovation pour compétitivité hors coût, soit à travers les programmes d’accompagnement avec les investissements d’avenir, avec des logiques d’éco-systèmes, comme les pôles de compétitivité ou la French tech ; et par le soutien à des démarches comme les technologies clés, pour aider les entreprises à s’approprier ce qui sera un avantage compétitif pour demain.

Portail internet des DIRECCTE et des DIECCTE

Interlocuteurs uniques pour les entreprises, les DIRECCTE ont à la fois des compétences de contrôle, d’animation et de conseil.

direccte.gouv.fr

Partagez cet article !

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !