Accueil du portailEntreprisesARE, ACCRE, ARCE, NACRE : financements pour les chômeurs créateurs d’entreprise

ARE, ACCRE, ARCE, NACRE : financements pour les chômeurs créateurs d’entreprise

29/03/2018

ARE, ACCRE, ARCE, NACRE… Vous êtes demandeur d’emploi et souhaitez créer ou reprendre une entreprise ? Vous avez peut-être déjà entendu parler de ces acronymes qui représentent des aides ou des prêts. Difficile de les distinguer ! Le point sur ces prestations auxquelles vous pouvez (peut-être) prétendre.

© Fotolia

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), pour les personnes involontairement privées d’emploi

Également connue sous le nom de « allocation chômage », l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE),  est un revenu de remplacement versé par Pôle emploi, sous certaines conditions, aux personnes inscrites comme demandeurs d'emploi et involontairement privés d'emploi.

Elle s’adresse aux personnes ayant travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures) au cours des 28 derniers mois. Ces quatre mois de travail ne sont pas nécessairement continus et peuvent avoir été effectués chez un ou plusieurs employeurs. Cette aide implique également de ne pas avoir atteint l’âge déterminé pour l’ouverture du droit à une pension de vieillesse, dêtre physiquement apte à l’exercice d’un emploi, et de résider sur le territoire relevant du champ d’application du régime d’assurance chômage.

La durée de  son versement dépend de la durée d’emploi du demandeur avant la fin de son contrat de travail. Son montant se compose d’une partie fixe et d’une partie variable.

Lire aussi : Créateurs d’entreprise : avez-vous droit aux allocations chômage (ARE) ?

L'ACCRE : une exonération de charges sociales pendant un an pour les créateurs ou repreneurs d'entreprise

L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE) consiste en une exonération des charges sociales pendant un an et un accompagnement, sous conditions de revenus.

Lire aussi : ACCRE : une aide pour les demandeurs d’emploi qui créent ou reprennent une entreprise

L’ARCE, pour recevoir ses allocations chômage sous forme de capital

L’ARCE consiste à recevoir ses allocations chômage sous forme de capital. Son montant est égal à 45 % du montant des droits à l'ARE restant à verser lors du début de l'activité.

Elle est attribuée par Pôle emploi et concerne les demandeurs d’emploi qui bénéficient de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) et qui ont obtenu l'aide aux demandeurs d'emploi créant ou reprenant une entreprise (ACCRE).

Lire aussi : Demandeurs d'emploi : connaissez-vous l'aide à la reprise ou à la création d'entreprise (ARCE) ?

Le NACRE, un prêt à taux zéro pour la création ou la reprise d'entreprise

Le dispositif NACRE (« Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise ») est un dispositif dédié à la création ou la reprise d'entreprise.

Depuis le 1er janvier 2017, ce dispositif est désormais une compétence des régions.

Lire aussi : NACRE, un prêt à taux zéro pour la création ou la reprise d'entreprise

La base de données sur les aides aux entreprises

Retrouvez les aides pour les entreprises grâce au moteur de recherche aides-entreprises.fr.

Accéder à la base de données complète des aides publiques aux entreprises

Publié initialement le 06/07/2017

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 14/09/2018

    Saviez-vous qu'il est possible d'être exonéré de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) ? En fonction de votre chiffre d'affaires et de votre activité, vous pouvez en effet relever de la franchise en base de TVA. Autrement dit, si vous remplissez certains critères, vous n'êtes pas redevable de cette taxe. Quelles sont ces conditions ? Explications.

  • @pixabay

    12/09/2018

    En lançant votre micro-entreprise (ex auto-entreprise), vous vous posez sûrement de nombreuses questions sur vos financements. Le point sur les principales aides accessibles aux micro-entrepreneurs.

  • © Fotolia

    05/09/2018

    Les entreprises qui recrutent un salarié en contrat d'apprentissage peuvent bénéficier, sous conditions, de différentes aides à l'embauche, qui sont par ailleurs cumulables. Quelles sont ces aides ? A quelles conditions les obtenir ? Le point sur ces incitations au recrutement d'apprentis.

  • © Fotolia.com

    03/08/2018

    Crédits d'impôts, exonérations de cotisations, aides forfaitaires de la région ou de Pôle emploi... Il existe de nombreuses aides et mesures à l'embauche pour vous permettre d'alléger le coût de votre recrutement. Panorama des principaux dispositifs auxquels vous pouvez (peut-être) prétendre.

  • ©illustrez-vous-stock.adobe.com

    02/08/2018

    Afin de favoriser le développement économique des territoires concernés par la réorganisation des unités militaires, des mesures fiscales et sociales accompagnent la création d’entreprise. Découvrez lesquelles.

  • ©Phovoir.fr

    05/07/2018

    Prime de diversification, extension de la prime compensatoire, création d’une remise transitoire… les débitants de tabac peuvent bénéficier d’aides pour diversifier leurs activités. Zoom sur les aides à la conversion des bureaux de tabac.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !