Accueil du portailEntreprisesEntreprises, comment utiliser votre créance fiscale ?

Entreprises, comment utiliser votre créance fiscale ?

La créance fiscale se constitue pour un professionnel à la suite d'un trop-perçu des services fiscaux ou d'un crédit d'impôt restituable. Cette somme peut vous servir pour régler vos prochains impôts ou faire l’objet d’un remboursement. Comment utiliser votre créance fiscale ? Sous quelles modalités ?

© Fotolia.com

Dans quels cas la créance fiscale intervient-elle?

Les créances fiscales concernent les professionnels disposant d’un excédent auprès du Trésor. Ce trop-perçu peut intervenir dans différents cas :

  • un crédit de TVA ;
  • un excédent d’impôt sur les sociétés ou de la taxe sur les salaires ;
  • un crédit d’impôt devenu restituable (recherche, formation, report en arrière de déficit etc.) ;
  • une restitution consécutive à une réclamation ou un dégrèvement.

Lire aussi : Impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu : quelle imposition selon son statut ?Micro-entreprise, régime réel et régime de la déclaration contrôlée : les 3 régimes d’imposition des entreprises

Quels impôts payer avec une créance fiscale ?

La créance fiscale ne peut être utilisée que dans le cadre du paiement d’un impôt professionnel encaissé par le service des impôts des entreprises (SIE), à savoir :

Lire aussi : Le rescrit fiscal, pour obtenir une réponse des impôts sur votre situation | Entreprises : vos prochaines échéances fiscales

Quelles sont les démarches pour utiliser votre créance fiscale ?

La demande de paiement d’un impôt par créance fiscale se fait par le formulaire Cerfa n°12619*07 (appelé aussi formulaire n°3516-SD) dont le premier volet, joint à la demande de remboursement ou de restitution, doit être déposé a minima 30 jours avant l’échéance de l’impôt à régler avec la créance.  Le second volet du formulaire est à conserver puis à renvoyer au moment de l’échéance en question. Si le paiement s’effectue en ligne, le document sera à adresser au SIE concerné avant la date limite de règlement.

Une fois le dossier traité par le SIE, vous recevrez un courrier vous informant de la suite donnée à votre demande. Si celle-ci est acceptée, l’échéance est diminuée du montant de votre créance fiscale. Si la créance est supérieure au montant de l’impôt à payer, la différence vous est automatiquement remboursée. Si le montant de la créance est inférieur à la somme due, vous devrez vous acquitter du paiement de la différence au moment de l’envoi du second volet du formulaire.

À noter que les créances fiscales dont la somme est inférieure à 8€ ne sont pas remboursables.

Lire aussi : Entreprises : quels impôts doivent être payés en ligne ? | Des questions sur vos impôts ? Consultez le précis de fiscalité 2017 !

En savoir plus

Sur le site impots.gouv.fr

Sur le site service-public.fr

 

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !