Accueil du portailEntreprises › Cédants d'entreprise : que faire après la transmission ?

Cédants d'entreprise : que faire après la transmission ?

30/12/2016

Félicitations ! Vous avez signé l’acte de cession avec le repreneur et vous êtes en phase de terminer votre accompagnement. Que faire ensuite ? Voici quelques conseils pour vous tourner résolument vers l’avenir tout en veillant à la pérennité de votre ancienne entreprise.

Le contrat d'accompagnement

Si vous avez signé un contrat d’accompagnement avec le repreneur quelle qu’en soit sa forme, sachez que cette période peut être délicate. Vous devrez en effet savoir vous effacer et laisser le repreneur s’affirmer comme le nouveau chef de votre ancienne entreprise.

Ce contrat d'accompagnement peut en particulier porter sur :

  • le statut du cédant ;
  • la durée de l’accompagnement ;
  • le mode de rémunération s’il y a lieu ;
  • la présentation des clients et des fournisseurs principaux au repreneur ;
  • la mise en place des devis ;
  • la maîtrise de certaines techniques et bonnes pratiques du métier.

L'après cession

Ne plus intérferer dans les décisions

N’interférez pas dans les décisions que le nouvel acquéreur prend  directement auprès des salariés, des clients ou des fournisseurs pour éviter toute tension.

Dans certains cas, le repreneur tient le cédant comme responsable des difficultés éventuelles qu’il rencontre (par exemple, pour s’affirmer, pour faire prospérer son affaire…). Inversement, évitez toute rancœur envers le repreneur : à chacun son style de management ! Si vous avez bien choisi votre repreneur et que votre collaboration a été intelligente, vous éviterez alors bien des tensions.

Laisser les affaires reprendre leur cours

Ne vous inquiétez pas si le chiffre d’affaires de votre  ancienne entreprise décroît ! Vous avez été très occupé par la transmission de votre entreprise. Les affaires devraient reprendre leur cours assez rapidement.

Respecter ses engagements jusqu'au bout

Tenez vos promesses jusqu’au bout, restez vigilant : votre responsabilité est engagée durant encore quelques semaines par des actes juridiques ! Sachez tourner la page de manière dynamique. Vous pourriez par exemple, avec le patrimoine que vous avez constitué, réfléchir à la reprise d’une entreprise vous aussi (voir notre dossier).

Lire aussi : Dossier : comment réussir la transmission de votre entreprise en 8 étapes ?

Espace transmission

Plus d'informations sur la transmission d'entreprise sur notre espace web

Transmettre votre entreprise

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !