Accueil du portailEntreprisesArtisans : cédez ou reprenez une entreprise facilement, grâce à la bourse nationale d'offres

Artisans : cédez ou reprenez une entreprise facilement, grâce à la bourse nationale d'offres

15/03/2018

Les chambres de métiers et de l'artisanat présentent, sur une plateforme en ligne, plusieurs milliers d'annonces d'entreprises artisanales à reprendre, sur tout le territoire.

© Fotolia

« 300 000 entreprises artisanales devraient être à transmettre dans les dix ans à venir », estiment les chambres de métiers et de l'artisanat (CMA). Pour aider les cédants à trouver un repreneur et éviter de voir disparaître leur entreprise, mais aussi pour aider des porteurs de projet à trouver chaussure à leur pied, les CMA proposent la bourse nationale d'opportunités artisanales (BNOA). Un site Internet regroupant des offres d'entreprises à reprendre sur toute la France.

Accédez à la bourse nationale

Lire aussi : Quel statut pour le conjoint du chef d’entreprise ?

 

Plus de 6 000 annonces d'entreprises artisanales à reprendre

Boulangers, maçons, coiffeurs, plombiers, tailleurs, traiteurs, fleuristes... : plus de 6 000 artisans proposent en temps réel leur entreprise, au travers d'annonces classées par zone géographique (région et département) et par secteur d'activité (alimentation, transport, construction, soins à la personne...). Mais il est également possible d'effectuer des recherches avancées, sur des critères précis, comme la taille de l'entreprise ou son prix de vente.

Lire aussi : Transmettre-reprendre une entreprise : comment s’y prendre ? | Promouvoir les savoir-faire des artisans

 

Comment utiliser la bourse nationale d'offres ?

Vous voulez céder votre entreprise
  1. Contactez un conseiller de votre CMA, qui va vous informer et diagnostiquer votre entreprise.
  2. Votre conseiller publie l'annonce sur la bourse nationale.
  3. Il vous met en relation avec des repreneurs potentiels, après avoir examiné leur dossier.
Vous voulez reprendre une entreprise
  1. Rendez-vous sur la bourse nationale.
  2. Faites votre sélection parmi les offres proposées.
  3. Contactez un conseiller de votre CMA, qui va vous informer et constituer votre dossier, avant mise en relation avec le cédant.

Lire aussi : Promouvoir les savoir-faire des artisans | [Infographie] Les chiffres clés de l'artisanat, édition 2016

 

La bourse de la transmission de Bpifrance

Vous pouvez également consulter la bourse de la transmission de Bpifrance. Elle regroupe plus de 50 000 affaires à reprendre. Elle réunit plusieurs bourse de reprise, dont celle des chambres de commerce et d'industrie (CCI) ou la bourse nationale d'opportunités artisanales, des chambres de métiers et de l'artisanat (CMA)

Publié initialement le 29/03/2017

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 11/06/2018

    Définir votre projet, vous renseigner sur le marché, trouver la bonne entreprise : les étapes d'une reprise sont nombreuses et demandent de la préparation. Parmi elles figurent aussi un incontournable : réunir des fonds pour racheter l'entreprise convoitée. Quels dispositifs existent pour financer votre projet ? Qui pouvez-vous solliciter ? Quels montants pouvez-vous réunir ? Tour d'horizon des moyens à votre disposition.

  • 29/03/2018

    Vous êtes demandeur d'emploi et souhaitez reprendre ou créer une entreprise ? Pour bien démarrer votre activité, pensez à l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (ACCRE).

  • © Fotolia

    29/03/2018

    Pour aider les demandeurs d'emploi à retrouver le chemin de l'activité en créant ou reprenant une entreprise, Pôle emploi a mis en place plusieurs aides financières. Parallèlement à l’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprises (ACCRE), il existe l’aide à la reprise ou à la création d'entreprise (ARCE). 

  • © Fotolia.com

    17/11/2017

    Reprendre une entreprise est un processus se déroulant en plusieurs étapes. Pour le repreneur, l’une d’entre elle consiste, après avoir réalisé un premier diagnostic des forces et des faiblesses de l’entreprise, à évaluer précisément la valeur économique réelle. Mais comment réaliser une évaluation fiable ? Quelles sont les principes à respecter ? Point sur la question.

  • ©Fotolia.com

    16/11/2017

    Reprendre une entreprise est un processus qui s’anticipe et se prépare. Pour le repreneur, l’une des étapes cruciales consiste en premier lieu à réaliser le diagnostic de l’entreprise. C’est ce qui lui permet de confirmer (ou non) son souhait de se lancer dans ce projet. Mais comment réaliser un diagnostic fiable des forces et faiblesses de l’entreprise concernée ? Quelles sont les étapes indispensables à respecter ? Tour d’horizon de la question.

  • ©Fotolia.com

    10/11/2017

    Vous souhaitez reprendre une entreprise mais vous ne savez pas par où commencer ? Voici les premières questions à vous poser avant de vous lancer.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !