Accueil du portailArchives › Plan VIGIPIRATE : vigilance dans les établissements recevant du public

Plan VIGIPIRATE : vigilance dans les établissements recevant du public - 24/03/2016

A chaque changement ou adaptation de posture VIGIPIRATE, décidée par le Premier ministre, le SGDSN diffuse une instruction aux services ministériels des Hauts fonctionnaires de défense et de Sécurité (HFDS). L’instruction est relayée par ces services auprès de leurs correspondants sectoriels en tenant compte des spécificités des différents secteurs d’activité.

 

 

 

©Fotolia

 

 

Pour les correspondants du SHFDS de Bercy cette note précise notamment
 
« Les mesures de renforcement précédemment prescrites restent en vigueur et sont rappelées.
Une vigilance toute particulière doit être maintenue dans les établissements recevant du public, notamment :

  • les grands magasins et centres commerciaux (filtrage des entrées, inspections visuelle aléatoire des sacs visant plus particulièrement les comportements suspects) ;
  • les sites événementiels (parcs d’exposition, centres de congrès notamment) ;
  • les lieux touristiques (parcs de loisirs notamment) qui pourront faire l’objet d’une affluence accrue pendant le week-end pascal.

 

Les acteurs économiques sont invités à relayer les messages gouvernementaux de sensibilisation du public aux mesures de sûreté. Pour ce faire, ils disposent de différents supports : affiche, message vidéo ou, pour le secteur du commerce et de la grande distribution, de guides de bonnes pratiques (http://www.sgdsn.gouv.fr/ http://www.economie.gouv.fr/hfds/vigilance-attentat-bons-comportements). »


Un échange régulier d’informations et, si nécessaire, la réunion d’une cellule de continuité sont prévus pour assurer le suivi de l’application des mesures avec les responsables des organismes professionnels.

 

La Cellule de continuité économique

Présidée par le ministre de l’économie, la Cellule de continuité économique (CCE) réunit les représentants des organisations professionnelles (commerce, tourisme, restauration, hôtellerie, salles de spectacle notamment) et des administrations concernées (économie, finances, intérieur, culture…). Elle a été réunie par Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique et Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat,  de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire dès le 16 novembre et à quatre reprises au total depuis les attentats.

Elle répond à deux objectifs : d’une part, informer les professionnels sur les mesures de sécurité à mettre en œuvre et d’autre part recueillir des informations concrètes sur la situation de leurs secteurs d’activité et les besoins d’accompagnement en réponse à leurs difficultés.

 

Partagez cet article !