Imprimer la page

L’Etat investit 1 milliard d’euros dans la création de 13 000 logements intermédiaires

D’ici cinq ans, 13 000 logements seront créés à destination des ménages dont les revenus dépassent les seuils pour le parc social mais qui ont du mal à accéder au parc libre.

 

 

 

 

 

© Fotolia

 

C’était un engagement du président de la République : construire 25 000 logements intermédiaires en cinq ans. Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, et Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, annoncent aujourd’hui la création par l’Etat d’un fonds pour l’investissement dans le logement intermédiaire. S’élevant à 1 milliard d’euros, il permettra de créer 13 000 logements intermédiaires au cours des cinq prochaines années.

Ce fonds, dont la gestion a fait l’objet d’un appel d’offres, sera définitivement créé en juillet. Il prendra la forme d’une société à prépondérance immobilière à capital variable (ou SPPICAV), nommée « Société pour le logement intermédiaire ». Le fonds sera potentiellement ouvert à d’autres investisseurs institutionnels. Un second appel d’offres sera lancé prochainement pour la gestion locative des logements construits.

La construction des 12 000 logements intermédiaires complémentaires pourra se faire grâce à l’investissement de la Caisse des dépôts et consignations, à hauteur de 900 millions d’euros.

 

Zoom sur les logements intermédiaires

Les logements intermédiaires sont des habitations à loyers maîtrisés, à destination des ménages dont les ressources ne permettent pas d’accéder à un logement social mais qui ne suffisent pas à accéder au parc libre dans les zones tendues. La construction de nouveaux logements dans ces zones doit permettre à ces ménages de mieux se loger.

 

 

Partager la page