Imprimer la page

Dynamiser la filière bois

Aujourd’hui sous-exploitée, la forêt française recèle pourtant un potentiel très important. Mais la filière bois peine à décoller. Une étude sur le marché du bois explore les opportunités à saisir et les freins à lever pour stimuler ce secteur. Elle propose, pour l’échéance 2020, des pistes concrètes pour développer de nouveaux produits à base de bois.

 

 

 

 

 

 

En tant que ressource naturelle renouvelable, le bois possède des propriétés répondant à des exigences de développement durable, aussi bien environnementales qu’économiques. Cependant, bien que dotée d’une importante surface forestière – la troisième au sein de l’Union européenne – la France connaît un déficit commercial structurel de sa filière bois.

Stimuler la filière bois

Afin de dynamiser le secteur, la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS) et la Direction générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires (DGPAAT) ont lancé cette étude, dans le cadre du Pôle interministériel de prospective et d'anticipation des mutations économiques (Pipame).

 

La filière bois

Source : Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire

Quatre segments industriels doivent ainsi permettre de développer un ensemble de "nouveaux produits" :

  • bois massif (construction, bois reconstitué ou bois d’ingénierie)
  • bois fibre (isolant fibre de bois, matériaux composites dont le bois plastique)
  • bois chimie (chimie des matières extractibles, colles et résines, traitements de préservation et de durabilité)
  • bois énergie (nouvelles formes de biocombustibles solides, liquides et gazeux, comme celle de la biocombustion)

Grâce aux innovations techniques et commerciales dont ils sont porteurs, ces produits sont susceptibles de répondre aux attentes du marché, et présentent ainsi un potentiel de création de valeur tourné vers de nouveaux débouchés.

Les pistes pour relancer le secteur du bois

L’étude identifie six leviers d’action principaux, déclinés en vingt-six mesures phares, pour relancer la filière bois française.

  1. Accompagner la structuration de la filière par la mise en place d’une vision stratégique nationale
  2. Agir sur le bois construction, principal marché à court terme
  3. Animer et promouvoir la communication
  4. Renforcer la formation initiale et continue
  5. Soutenir la Recherche & Développement
  6. Optimiser la gestion et la mobilisation de la ressource

L'étude

Marché actuel des nouveaux produits issus du bois et évolutions à échéance 2020

 

Liens utiles

 

Partager la page