Accueil du portailDNLFInternationalCoopération internationale › International Cyber Crime Opérations Summit – Londres 18 & 19 Octobre 2016
Délégation Nationale à la Lutte contre la Fraude

 

Délégation Nationale à la Lutte contre la Fraude

International Cyber Crime Opérations Summit – Londres 18 & 19 Octobre 2016

02/11/2016

La National Crime Agency britannique (NCA) organisait là Londres es 18 et 19 octobre 2016, le second sommet international consacré à la lutte contre la cybercriminalité. Cette rencontre associait des représentants des principales agences nationales en charge de la lutte contre cybercriminalité, ainsi que des représentants d’Europol et d’Interpol.

Pour la première participation à ces travaux, la France était représentée par deux cadres appartenant à la DNLF et au Service national des enquêtes de la DGCCRF.

Les deux jours de travail ont été consacrés en en partie à dresser l’état d’avancement des enquêtes en cours et à présenter les réflexions stratégiques sur les nouvelles formes de menace et les évolutions des risques en matière de cyber criminalité.

S’agissant des enquêtes en cours, on constate que la lutte contre les criminels 2.0 s’organise de plus en plus au travers d’une coopération internationale qui repose sur un noyau dur americano-anglo-germanique » Les autres pays participants à ce sommet ne sont pas inactifs non plus (Canada, Australie, Pays-Bas entre autre) et apportent leur concours en tant que de besoin.

Sur le plan stratégique, certaines réalisations concrètes comme  la vague d’arrestations liées au démantèlement d’un réseau de hackers russes à l’été 2016 semblent porter leurs fruits et désorganisent (du moins temporairement) certains fournisseurs de solutions technologiques utilisées dans la commissions de crimes informatiques.

Dans ce contexte la lutte contre le développement des ransomware est apparue comme l’une des priorités de la cellule de coordination en matière de cyber criminalité (Cyber Crime Coordination Cell IC4) à l’initiative de ce sommet.

Pour de plus amples informations vous pouvez contacter M. David GILLES (david.gilles@finances.gouv.fr)

(dans le présent compte rendu l’usage du terme « crime » ne fait pas référence à la qualification pénale nationale des faits, mais correspond à la conception anglo-saxonne du non respect d’une règle de droit susceptible d’être poursuivie en justice)

Partagez cet article !