Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Contrôles anti-fraude des restaurants, des brochettis et des garages

Le 30 août 2019 - CODAF de Mayotte

Les contrôle d’emploi de main d’œuvre non déclarée sont fréquents dans les restaurants, moins dans les brochettis. Celui des 20 et 21 août englobait tout le monde, ainsi que les garages.

Les brochettis vont devoir évoluer vers des normes sanitaires acceptables.

Dans le cadre du plan d’actions décidé au sein du Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) co-présidé par le Préfet et le Procureur de la République, des actions de contrôles de restaurants sont organisées régulièrement. Une nouvelle opération a eu lieu à Pamandzi le 20 août 2019 et Chirongui le 21 août 2019.

Au cours de cette opération coordonnée entre les services de la DIECCTE (inspection du travail) et de la DAAF (services vétérinaires), 6 établissements ont pu être contrôlés.
Plusieurs situations de travail dissimulé et d’emploi d’étrangers sans titre de travail ont été relevées. Elles donneront lieu à des poursuites pénales.

La préfecture de Mayotte indique qu’en outre, « compte tenu des menaces pour la santé publique et notamment l’absence des bonnes pratiques d’hygiène et de maîtrise des températures des produits élaborés, la DAAF a procédé à la destruction immédiate de denrées alimentaires et déclenché une procédure de fermeture administrative pour trois de ces établissements.”

Contrôle des garages par le CODAF

Les contrôles des restaurants et notamment des brochettis vont se poursuivre à échéance régulière.

Les 250 garages de l’île, dont 120, dans le secteur informel, sont également dans le viseur du CODAF. Une nouvelle action de contrôles de plusieurs garages a ainsi été organisée le mercredi 28 août 2019 à Passamainty et Dembéni.

Au cours de cette opération coordonnée entre les services de la police aux frontières et de l’inspection du travail (DIECCTE), six garages ont pu être contrôlés.
Lors de ce contrôle, de nombreuses situations de travail dissimulé ont été constatées (au moins un garage sans activité déclarée et l’emploi de plusieurs étrangers sans titre de travail) ainsi que des manquements à la réglementation relative à l’hygiène et la sécurité des travailleurs. Elles donneront lieu à des poursuites pénales.

Les contrôles relatifs au travail dissimulé sous toutes ses formes vont se poursuivre et s’intensifier dans les garages au cours de l’année.

https://lejournaldemayotte.yt/2019/08/30/controles-anti-fraude-des-restaurants-des-brochettis-et-des-garages/

Partager la page