Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Aides agricoles européennes : enquête pour escroquerie

Le 8 décembre 2019 - CODAF de Haute-Corse

Les contrôles dans le monde agricole se multiplient. Comme l'ont révélé nos confrères de l'AFP, une opération réalisée vendredi dans le cadre du Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf) a visé cinq exploitants agricoles à Moltifao et Asco.

Ces vérifications ont débouché sur l'ouverture d'une enquête préliminaire pour escroquerie aggravée en bande organisée confiée à la section de recherches de la gendarmerie : "Le contrôle du Codaf, qui réunit tous les services de l'État, nous a permis de basculer sur le volet judiciaire, confirme Caroline Tharot, procureur de la République de Bastia. Il y a notamment eu deux refus de contrôles sur les cinq exploitants concernés par l'opération. Pour le surplus, nous avons de forts soupçons d'irrégularités. Cela nous permet de penser qu'ils ne sont pas réellement cinq exploitants comme ils se sont déclarés." Les cinq exploitations ont perçu plus de 850 000 euros d'aides agricoles européennes dans le cadre de la politique agricole commune entre 2015 et 2019 : "L'objet de l'enquête vise ce qui a été perçu indûment par les personnes qui ne seraient, en réalité, pas des exploitants agricoles", ajoute la représentante du ministère public.

Selon les informations recueillies par l'AFP auprès des services d'enquête, trois de ces cinq exploitants déclarés sont un couple et leur fils, membres d'une famille connue des services de police et de justice pour ses liens avec le grand banditisme.

Cinq autres enquêtes judiciaires pour soupçons d'escroquerie aux aides européennes sont déjà en cours en Corse sur fond de tension croissante dans le monde agricole insulaire.

https://www.corsematin.com/article/article/aides-agricoles-europeennes-enquete-pour-escroquerie

Partager la page