Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Poêles à combustible solide : sécurité et fiabilité

Poêles à combustible solide : sécurité et fiabilité

 

 

Les poêles à combustible solide font l’objet d’un examen attentif de leur sécurité et de leur conformité par la DGCCRF. L’enquête de 2013 démontre que les risques liés à la sécurité électrique ne sont pas encore circonscrits par certains professionnels.
 

 

 

 

Les professionnels contrôlés dans le cadre de cette enquête sont représentatifs du marché français de la commercialisation de poêles à combustible solide. Les contrôles ainsi effectués ont visé l’ensemble des gammes de produits auxquelles le particulier peut être confronté en décision d’achat.

Les poêles à combustible solide relèvent de la réglementation relative à l’aptitude à l’usage des produits de construction : ils sont en effet raccordés au bâti pour l’évacuation des fumées. Ils doivent être impérativement munis du marquage CE et respecter les caractéristiques relatives à la sécurité et l’aptitude à l’emploi induites par la présence de marquage.

Constatations : un bilan  mitigé

  • Bien que les professionnels contrôlés apparaissent comme ayant une connaissance approfondie de la norme NF EN 14 785, les aspects relatifs à la sécurité électrique et à la protection contre l’accès aux parties actives qui sont présentés sous forme de renvois à d’autres normes semblent moins bien appréhendés et sont la cause de la dangerosité des poêles analysés non-conformes et dangereux par le laboratoire.
  • Les marquages de conformité, à savoir les références à la marque ou au nom du fabricant, à la date de fabrication ou au numéro de lot et à la norme susvisée accompagnaient les produits prélevés.

Prélèvements effectués : des améliorations nécessaires

6 prélèvements ont été réalisés et analysés par le laboratoire.

  • 3 ont été déclarés non conformes pour cause d’informations manquantes ou erronées sur les produits :

▪ absence d’indications sur la sécurité électrique ou sur les instructions d’installation et d’utilisation du poêle ;
▪ pour deux poêles, la puissance calorifique nominale maximale mesurée était inférieure à la puissance calorifique nominale déclarée ;

  • 3 ont été déclarés non conformes et dangereux pour les motifs suivants :

▪ accès possible aux parties actives présentant un danger de choc électrique ;
▪ accès possible aux pâles du ventilateur constituant un danger de coupure et de coincements ;
▪ présence de bords tranchants.

Les directions départementales concernées ont demandé aux responsables de la première mise sur le marché des poêles jugés non conformes et dangereux de mettre en œuvre les mesures permettant de faire cesser le danger.

Compte tenu de ces résultats, l’action des enquêteurs dans ce domaine sera poursuivie.

Cible Résultats

3 Direccte + 4 DD(CS)PP
5 établissements visités
6 prélèvements 

3 avertissements
3 injonctions administratives

Partager la page