Accueil du portailDGCCRFSécurité Produits alimentaires › Objets en bois et en bambou et l’aptitude au contact alimentaire
Logo DGCCRF

 

 

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Objets en bois et en bambou et l’aptitude au contact alimentaire

20/06/2013

 

 

La DGCCRF a mené une enquête afin de contrôler l’aptitude au contact alimentaire des objets en bois et en bambou ainsi que le respect de la réglementation générale relative au contact alimentaire.

 

 

 

 

 

Les objets en bois et en bambou destinés au contact des denrées alimentaires sont, notamment, des bols, couverts, planches à découper, plateaux, coupelles et mortiers.

La réglementation exige qu’ils soient fabriqués conformément aux bonnes pratiques afin que, dans des conditions normales ou prévisibles d’emploi, ils ne communiquent pas aux denrées alimentaires des constituants présentant un danger pour la santé humaine, modifiant la composition des denrées ou altérant les caractères organoleptiques de celles-ci.

Les contrôles se sont déroulés chez les responsables de la première mise sur le marché (fabricants et transformateurs, importateurs et introducteurs identifiés, notamment chez les importateurs de produits d’Asie du Sud-Est) et à la distribution (vente d’ustensiles de cuisine et d’articles de table au détail, vente aux professionnels de l’agroalimentaire, enseignes à marque culinaire, jardineries ou enseignes de vente à distance).

 

 

Ils ont porté sur l’étiquetage, la traçabilité, les bonnes pratiques de fabrication, la déclaration de conformité ainsi que sur la nature de l’essence de bois utilisée, les traitements fongicides éventuels du bois, les vernis / revêtements et adhésifs, les éléments indésirables (métaux lourds, formaldéhyde, phtalates…).

Les manquements constatés portent en premier lieu sur l’étiquetage, absent ou incomplet. S’agissant de l’aptitude au contact alimentaire des produits, le taux d’anomalie est de 13,8 % et ne concerne que des objets en bambou, avec par exemple la migration de formaldéhyde ou de phtalates.

 

 

 

 

Liens utiles

 

Partagez cet article !