Lutte contre la criminalité financière

L’action de la France reconnue sur la scène internationale.

Lutte contre la criminalité financière

Le Groupe d’action financière (GAFI), l’organisme intergouvernemental qui fixe les normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LCB-FT), a publié son rapport d’évaluation du système français. Cette évaluation, qui a débuté en 2019, a mobilisé l’ensemble des autorités nationales impliquées dans la LCB-FT, dont la DGCCRF en tant qu’autorité de contrôle des professionnels de l’immobilier, de la domiciliation d’entreprises et du luxe.

La France est au nombre des pays les mieux notés par le GAFI, grâce, notamment aux très bons résultats qu’elle a obtenus sur le pilotage de cette politique publique et sa coordination nationale, l’utilisation du renseignement financier, les enquêtes et les poursuites en matière de blanchiment de capitaux, de transparence financière des personnes morales et de la mise en œuvre des sanctions financières ciblées (gels des avoirs).

Les évaluateurs, qui ont relevé les efforts mis en œuvre ces dernières années par les autorités nationales pour consolider la supervision du secteur non-financier, recommandent de renforcer celle-ci, notamment pour les professionnels de l’immobilier et de la domiciliation d’entreprises. Une mobilisation supplémentaire des professionnels est également attendue pour la mise en œuvre de leurs obligations de vigilance et de déclaration de soupçons à TRACFIN.

Partager la page