Les services de la DGCCRF pleinement mobilisés pour contrôler le retrait/rappel des pizzas Fraîch’Up de Buitoni

Le 13 juin 2022, les services de la DGCCRF ont reçu un signalement selon lequel des pizzas Fraîch’Up pouvaient être commercialisées dans deux magasins d’une même enseigne à Paris. Plusieurs dizaines de contrôles ont été immédiatement diligentés, qui n’ont pas conduit à constater la commercialisation de pizzas Fraîch’Up au moment de leur réalisation. Les investigations se poursuivent, y compris auprès d’autres magasins.

Image d'une boîte pizzas Fraîch’Up de Buitoni

Selon les résultats de ces contrôles, la DGCCRF adoptera les sanctions nécessaires afin d’assurer la protection des consommateurs.

Dans le cadre des investigations sur les cas de syndromes hémolytiques et urémiques graves signalés depuis le 1er janvier 2022 sur le territoire national, les analyses réalisées par les autorités ont mené au retrait/rappel de l’ensemble des pizzas de gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni le 18 mars 2022.

Depuis le 18 mars, les services de la DGCCRF ont mené plus de 10 500 contrôles afin de vérifier l’effectivité du retrait/rappel et d’assurer la protection des consommateurs. Ces contrôles ont porté sur plus de 10 000 magasins et sites de vente en ligne, dans le but de vérifier que les pizzas étaient effectivement retirées du marché, et que les mesures d’information à destination des consommateurs étaient bien affichées dans les magasins.

Ces contrôles ont montré que le retrait/rappel a été dans la plupart des cas rapidement et effectivement mis en place par les professionnels. Dans les premiers jours du retrait-rappel, les manquements constatés par les services de la DGCCRF, principalement sur les dispositions d’information des consommateurs en magasin, les ont conduits à adresser près de 1 200 avertissements, et à transmettre 3 procès-verbaux à la justice, pour manquement aux obligations de mises en œuvre des mesures de retrait/rappel de produits dangereux.

Les services de la DGCCRF réalisent également des contrôles lorsque des produits rappelés encore commercialisés leur sont signalés. Le 13 juin 2022, les services de la DGCCRF ont reçu un signalement selon lequel des pizzas Fraîch’Up pouvaient être commercialisées dans deux magasins d’une même enseigne à Paris. Plusieurs dizaines de contrôles ont été immédiatement diligentés, qui n’ont pas conduit à constater la commercialisation de pizzas Fraîch’Up au moment de leur réalisation. Les investigations se poursuivent, y compris auprès d’autres magasins. Selon les résultats de ces contrôles, la DGCCRF adoptera les sanctions nécessaires afin d’assurer la protection des consommateurs.

La DGCCRF rappelle que les professionnels répondent à une obligation de résultats sur la mise en œuvre des mesures de retrait/rappel. Les professionnels ne les respectant pas encourent jusqu’à 5 ans d’emprisonnement, et une amende de 600 000€ qui peut être portée à 10% du chiffre d’affaires moyen annuel.

La DGCCRF maintient son entière vigilance. Les consommateurs qui constateraient toutefois la présence de pizzas Fraîch’Up de marque Buitoni sont invités à la signaler sur le site SignalConso.

Partager la page