Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

L’analyse isotopique des produits vitivinicoles

 

 

 

La réglementation communautaire demande aux États membres producteurs de vin d’établir, chaque année au moment des vendanges, une banque de données référente pour réaliser des analytiques isotopiques. Il s’agit d’harmoniser l’interprétation des résultats des laboratoires officiels.

 

 

 

Cette base de données est établie, pour chaque récolte, par les États membres producteurs de vin qui procèdent pendant les vendanges à des prélèvements de raisins répartis sur la totalité des zones de production. En France, ce sont la DGCCRF et la DGDDI qui l’élaborent, à partir des prélèvements de raisins vinifiés et analysés par le Service commun des laboratoires (SCL). Cette base de données constitue en outre, pour la DGCCRF, un outil de contrôle pour la recherche de falsification des vins.

La réglementation prévoit 400 prélèvements de raisins pour la France. En outre, 29 moûts ont également été prélevés par la DGCCRF (24 par la DGDDI) afin de disposer de valeurs de références complémentaires.

Les vinifications et analyses ont été réalisées par les laboratoires de Bordeaux-Pessac et Montpellier, les prélèvements par les agents des Brigades Interrégionales d’Enquêtes Vins (BIEV) et les correspondants vins (CV) des directions départementales.

Liens utiles

Partager la page