Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Les laits de consommation

Bouteille et verre de lait

 

 

 

Chaque année, la DGCCRF effectue des contrôles et des prélèvements pour vérifier la qualité et la composition des laits pasteurisés, stérilisés, stérilisés UHT.

 

 

 

 

Durant l'année 2013 les enquêteurs ont prélevé 132 échantillons qui ont fait l’objet d’analyses sur la teneur en matière grasse, la teneur en protéines[1] et l’absence d’addition d’eau[2]. Le taux global de non-conformité s’est élevé à 8,3 %.

Des déficits en matière grasse ont été relevés : 7 laits ont été déclarés « non conformes » et 17 « à surveiller ».

Certains laits présentaient des taux de vitamines supérieurs à la valeur annoncée tandis que d’autres affichaient des allégations incorrectes[3] concernant la vitamine D : 2 laits ont été classés « non conformes » et 6 « à surveiller ».

De plus, les enquêteurs ont relevé des valeurs anormalement élevées du point de congélation correspondant à des mouillages probables entre 1,7 et 5 % : 4 laits « non conformes » et 4 laits « à surveiller ».

Le dosage de la teneur en calcium déclarée et la recherche de peroxydes n’ont pas révélé d’anomalies.

La DGCCRF poursuivra les contrôles de manière approfondie, notamment sur les taux de matières grasse et l’utilisation d’« eaux blanches » (mouillage).

Cible Résultats

15 entreprises contrôlées
132 échantillons prélevés

11 avertissements
1 procès-verbal

 

[1] La teneur en matières protéiques est fixée à 2,9 % conformément à l’annexe VII du règlement n° 1308/2013 du Conseil du 17 décembre 2013 portant organisation commune des marchés des produits agricoles.

[2] Présence suspectée par la mesure du point de congélation.

[3] Ces allégations ne sont pas prévues par le règlement n° 432/2012 de la Commission du 16 mai 2012.

 

Partager la page