Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

INFLUENCEUR - Une enquête a été effectuée par les agents de la CCRF de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de l’Essonne, concernant les pratiques de publication sur le compte Snapchat (@lina-selma).

L’enquête a mis en évidence que la SAS MISS LINOUSH et sa présidente, titulaire du compte, ont reçu des avantages par des partenaires commerciaux pour promouvoir leurs produits ou services dans leurs communications sans que ces communications ne mentionnent leur intention commerciale et ont affirmé faussement qu'un produit était de nature à guérir une maladie.

Or, toute communication relevant d’un partenariat commercial rémunéré doit permettre d’identifier son intention commerciale et la personne pour le compte de laquelle elle est réalisée.

Également, il est interdit d’affirmer faussement qu'un produit ou une prestation de services est de nature à guérir des maladies, des dysfonctionnements ou des malformations.

La DDPP de l’Essonne a donc enjoint la SAS MISS LINOUSH de se mettre en conformité avec cette obligation.