Accueil du portailDGCCRFSécurité Produits industriels et services › Enquête sur l’utilisation d’antibiotiques dans la fabrication d’éthanol
Logo DGCCRF

 

 

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Enquête sur l’utilisation d’antibiotiques dans la fabrication d’éthanol

31/12/2015

 

Dans le cadre du dispositif vigie-fraudes, la DGCCRF a enquêté sur l’utilisation d’antibiotiques dans la fabrication d’éthanol destiné aux biocarburants. Cette pratique favorise le développement de l’antibiorésistance chez les animaux. Aucun résidu n’a été retrouvé dans les sous-produits utilisés dans l’alimentation animale, en dépit de l’alerte provenant des Etats-Unis.     

 

 

Le Service national des enquêtes a ciblé les entreprises de la filière sucre et les producteurs de levures. Les producteurs d’ethyl tert-butyl ether (ETBE) ont été écartés des contrôles car les processus de fabrication reposent sur des réactions chimiques qui excluent le recours aux antibiotiques.  

Des professionnels respectueux de la réglementation   

Les agents ont constaté qu’un seule entreprise avait eu recours à l’utilisation d’antibiotiques pour maîtriser la croissance bactérienne à l’étape de la distillation.

Aucun antibiotique non-autorisé n’a été décelé parmi les échantillons prélevés.

Les professionnels qui utilisent la monensine (antobiotique produit par la bactérie  Streptomyces cinnamonensis pour se défendre contre d´autres microbes), ne dépassent jamais la teneur maximale autorisée fixée à 1,25 ppm.

Les prélèvements destinés à révéler la présence de tétracyclines affichent tous une teneur inférieure aux seuils réglementaires.    

Les contrôles n’ont révélé aucune anomalie majeure. Pour autant, il conviendra d’étendre les contrôles aux DOM en raison de leur proximité géographique avec les Etats-Unis.

Cible Résultats

16 établissements visités
15 prélèvements

2 analyses non-conformes
0 suite

Partagez cet article !