Démarchage téléphonique dans le secteur de la rénovation énergétique : une enquête de la DGCCRF conduit à prononcer deux amendes de plus de 460 000 euros et 65 000 euros

Pour mettre fin aux pratiques agressives de démarchage téléphonique, la loi du 24 juillet 2020 visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux a posé le principe d’une interdiction de tout démarchage téléphonique dans le secteur de la rénovation énergétique. A la suite de nombreux signalements de consommateurs, les services de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont enquêté sur les pratiques de deux sociétés, la SARL ALMATYS et la SARL NRGIE CONSEIL, soupçonnées de contrevenir à cette interdiction. Les pratiques relevées ont conduit le directeur départemental de la protection des populations d’Ille-et-Vilaine à prononcer le 18 octobre 2021 une amende de près de 460 000 euros à l’encontre de la SARL ALMATYS et une amende de près de 65 000 euros à l’encontre la SARL NRGIE CONSEIL.

Partager la page