Imprimer la page

Contamination d’œufs par du fipronil : une première liste de produits retirés du marché publiée

L’utilisation frauduleuse de fipronil, insecticide dont l'usage sur les animaux destinés à l’alimentation humaine est interdit en Europe, dans certains élevages de poules en Belgique et au Pays-Bas, a conduit à la contamination d’œufs produits dans ces pays.

©Phovoir

Des entreprises françaises (fabricants d’ovoproduits[1] ou de produits transformés à base d’œufs, distributeurs) ayant importé des œufs en provenance de Belgique et des Pays-Bas ou des produits en contenant, des denrées alimentaires mises sur le marché en France sont susceptibles d’être contaminées par du fipronil.

 

Des mesures de gestion adaptées

Si, étant donné les concentrations mises en évidence dans ces produits et les habitudes alimentaires des français, le risque de survenue d’effets sanitaires apparaît très faible, les ministères de l’Agriculture et de l’Economie ont défini des mesures de gestion adaptées :

En premier lieu, les denrées susceptibles d’avoir été contaminées, car contenant des œufs en provenance des élevages incriminés (ce qui est établi par une enquête de traçabilité), ont été retirées du marché en attente d’analyse. Lorsque les résultats de ces analyses indiquent que la limite réglementaire en fipronil est dépassée, les denrées (œufs ou denrées en contenant) sont définitivement retirées de la vente. Si la concentration en fipronil est susceptible de conduire à un dépassement de la valeur toxicologique de référence aiguë, les produits sont rappelés. En complément de ces mesures, une liste des produits retirés définitivement de la vente ou rappelés est publiée.

Dans ce cadre, une première liste de produits commercialisés en France qui contiennent des œufs contaminés par du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire (LMR = 0,005 mg de fipronil/kg de produit) mais inférieure à la dose de référence aiguë déterminée par l'Anses (ARfD = 0,43 mg/kg d'œuf) a été publiée conjointement sur les sites du ministère de l’Agriculture et de l’Economie. Ces produits sont non conformes à la réglementation et ont donc été immédiatement retirés de la vente par les distributeurs concernés. Pour autant, ils ne présentent pas de risque pour la santé des consommateurs.

À ce jour, aucun produit présentant un taux de contamination en fipronil supérieur à la dose de référence aiguë déterminée par l'Anses, seule susceptible d'entraîner des troubles graves en cas d'ingestion de denrées contaminées, n'a été identifié en France. Si des denrées s’avèrent dépasser cette limite, une procédure de rappel auprès des consommateurs sera effectuée par les distributeurs et les références de ces produits seront également publiées sur les sites des ministères de l’Agriculture et de l’Economie.

Les analyses et les contrôles se poursuivent

La liste des produits retirés de la vente car contenant du fipronil a une concentration supérieure à la LMR sera actualisée en fonction des résultats d’analyses qui se poursuivent, notamment dans le cadre :

  • d’une part, d’un dispositif d’auto contrôle mis en œuvre par les professionnels ayant reçu des œufs ou des ovoproduits suspects ;
  • d’autre part, d’un plan national de contrôles officiels conduit par les services d'inspection des directions départementales en charge de la protection des populations.

À noter que les enquêtes dans les élevages se poursuivent afin de s'assurer de l'absence d'usage de fipronil en France et dans les entreprises utilisant des produits à base d’œufs pour s’assurer que les mesures de gestion définies par les autorités sont bien respectées.



[1] Produits qui ont été obtenus à partir de l'œuf, de ses différents composants ou de leurs mélanges, après élimination de la coquille et des membranes, et qui sont destinés à la consommation humaine.

Partager la page