Accueil du portailDGCCRFLa DGCCRF › Action Publique 2022 : pour une transformation du service public
Logo DGCCRF

 

 

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Action Publique 2022 : pour une transformation du service public

21/02/2018

Le programme Action Publique 2022, lancé par le Premier ministre le 13 octobre 2017, vise à transformer l'administration. Il s’articule autour de trois axes : améliorer la qualité des services publics, offrir un environnement de travail modernisé aux fonctionnaires et maîtriser les dépenses publiques en optimisant les moyens. Un comité de 34 membres, issu principalement de la haute fonction publique, du monde politique et du secteur économique, sera chargé de proposer des pistes de réformes sur 21 politiques publiques.

©www.modernisation.gouv.fr

Trois objectifs

  • Pour les usagers : améliorer la qualité de service, notamment en développant la relation de confiance entre les usagers et les administrations ;
  • Pour les agents publics : leur offrir un environnement de travail modernisé, en les impliquant pleinement dans la définition et le suivi des transformations ;
  • Pour les contribuables : accompagner la baisse des dépenses publiques, avec un objectif assumé de - 3 points de PIB d’ici 2022.

Six principes clefs

  • Un périmètre « toutes administrations publiques » : l’État et ses opérateurs, la Sécurité sociale, les collectivités territoriales ;
  • Une responsabilisation des ministères en tant que « chefs de file » des politiques publiques qu’ils conduisent ;
  • La priorité donnée à la transformation numérique des administrations, notamment pour atteindre l’objectif de 100 % de services publics dématérialisés à horizon 2022 ;
  • La mobilisation d’un fonds dédié de 700 millions d’euros sur les cinq années à venir, dont 200 millions d’euros dès 2018 ;
  • L’implication des agents publics et des usagers du service public, tout au long de la démarche, pour recueillir leurs propositions ;
  • Un portage politique de haut niveau par le Président de la République et le Premier ministre.

Une méthode inédite

  • Des comités externes : un comité d’experts « CAP22 » et un comité jeune « J22 », caisse de résonnance des aspirations et propositions des jeunes générations ;
  • Cinq chantiers transversaux interministériels ;
  • Un travail collaboratif entre comités, ministères et administrations interministérielles ;
  • Une consultation publique : le Forum de l’action publique ;
  • Un calendrier resserré sur six mois de travaux,

Deux phases

  • Une première phase de diagnostic d’octobre 2017 à mars 2018 ;   
  • A l’issue d’une phase d’arbitrages rendus par le président de la République et le Premier ministre, une seconde phase d’élaboration puis de mise en œuvre opérationnelle des plans de transformation (ministériels et transversaux) à partir de mars 2018.
Partagez cet article !