Logo DGCCRF

 

 

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Que faire en cas d'accident ?

Conseils généraux

Ayez toujours à disposition quelques produits de premiers secours qui vous permettront de venir à bout des plaies légères (compresses stériles, pansements microporeux, antiseptiques...).

Facilement accessibles : les numéros d'urgence - 18, 15 ou 112, centre anti poison, médecin.

Coupures

  • Si la coupure est légère : nettoyer la plaie (antiseptique sans alcool ou eau et savon) et mettre un pansement propre).
  • S'il y a hémorragie : appuyer avec un linge propre, mieux avec une compresse, pendant 5 minutes voire jusqu'à l'arrivée des secours.

Electrisation/ Electrocution

  • Commencer par couper le courant avant d'intervenir sur la victime.
  • Se sécuriser soi-même - utiliser des objets non conducteurs et garder les pieds au sec pour intervenir sur la victime.
  • Séparer la victime de la source d'électricité (en écartant un câble d'alimentation électrique par exemple).
  • Victime inconsciente mais respire : allonger sur le côté (en position latérale de sécurité - PLS) (risque étouffement par vomissement).

Position latérale de sécurité - PLS (position finale)
PLS

  • Pouls existant, ne respire plus : bouche à bouche en attente des secours.
  • Victime inconsciente, ne respire pas et pas de pouls : bouche à bouche et massage cardiaque en attente des secours.
  • Pour un enfant toujours consulter un médecin quelque soit l'importance de l'électrisation.

Intoxication

Si la cause est un médicament ou au produit toxique : prenez avec vous l'emballage, évaluez la dose ingérée, tentez de savoir l'heure et appelez le centre anti poison ou les secours 18 :

  • ne pas tenter de faire vomir sans l'avis d'un médecin

  • ne rien faire avaler à la victime (cela favoriserait le passage des produits toxiques dans le sang)

Si la cause est l'inhalation de fumées toxiques, mettez la victime hors d'atteinte de ces fumées.

S'il s'agit d'un intoxication alimentaire : prévenez immédiatement un médecin.

Brûlures

  • Retirer les vêtements s'ils ne collent pas à la peau (brûlure par un liquide).
  • Refroidir la brûlure en faisant couler dessus de l'eau à température ambiante pendant 15 minutes

Choc sur la tête

Bosse légère

  • appliquer une poche de glace sur la bosse pendant 10 minutes
  • sur conseil du pharmacien une pommade pourra faciliter la résorption.

 

Dans le cas d'étourdissements ou de vomissements, de signes de somnolence : allonger la victime et appeler les secours.

S'il y a perte de connaissance et que la victime respire :  Mettre en position latérale de sécurité (PLS) et appeler les secours.

Position latérale de sécurité - PLS (position finale)
PLS

Pouls existant, la victime ne respire plus : pratiquer le bouche à bouche en attente des secours.

Victime inconsciente, ne respire pas et n'a pas de pouls : bouche à bouche et massage cardiaque en attente des secours.

Pour un enfant, qui a chuté sur la tête : le surveiller pendant les 24 heures qui suivent (risque de perte de connaissance ou de convulsions).

Suffocation

La victime tousse violemment et son visage devient rouge, cela suffit dans la plupart des cas, ne pas l'empêcher de tousser pendant quelques minutes.

Ne pas pendre ou secouer un enfant par les pieds pour tenter d'évacuer un objet avalé.

Si la toux n'évacue pas l'objet :

  • si la victime est un enfant, le conduire chez le médecin en position assise (torse droit).
  • si la victime s'asphyxie, sa respiration est bloquée (visage bleuissant, yeux ouverts, aucun son), il faut agir vite en attendant les secours :
    • pour un enfant de moins d'un an : le placer à plat ventre sur votre cuisse, le soutenir avec l'avant bras et taper plusieurs fois entre les omoplates.
    • pour un enfant plus âgé ou un adulte : placer vous derrière la victime et appuyer fortement en remontant vers le haut avec vos deux mains superposées entre la base du thorax et le nombril, afin d'expulser l'air contenu dans les poumons.

 

Partagez cet article !