Les appareils multimédia son et image

Les appareils multimédia évoluent très vite. Leurs performances et leurs prix aussi ! Comment choisir son équipement sans se tromper ? Et pour quelle utilisation ?

©Pixabay

Les appareils multimédia son et image - PDF, 1.6 Mo

Les offres de contenus multimédias, l’audio, la vidéo, la littérature, etc. se sont adaptées aux innovations technologiques et à l’apparition de nouveaux modes de diffusion. Les nouveaux supports proposés aux consommateurs doivent répondre aux exigences légales de conformité.

La vidéo

En 2020 le DVD « classique » représente 81.4 % des supports physique de vidéos vendus. Le « Blu‐ray », son concurrent, support de référence pour la haute définition avec dorénavant les Blu-ray UHD ou UltraHD (pour Ultra Haute Définition), progresse lentement, avec près de 18,6 % des ventes mais 30,4 % du chiffre d’affaire du secteur.

Cette technologie Blu-ray UHD offre une qualité d’image bien supérieure associée à une capacité de stockage de données là aussi plus importante. Cependant, les produits « Blu‐ray » sont onéreux  et pour bénéficier de la technologie, notamment Blu-ray UHD, il faut posséder ou acquérir un lecteur spécifique ainsi que le téléviseur permettant l’affichage d’une image UHD.

La qualité du son disponible sur les Blu-ray UHD peut également être supérieure à celle disponible sur les autres supports (toutefois selon les choix de l’éditeur et la matière de départ de l’œuvre originale un seul et même flux audio peut exister tant sur un DVD, un Blu-ray et un Blu-ray UHD).

Dès lors que l’on veut profiter des nouvelles technologies de spatialisation du son, il convient de vérifier les flux audio disponibles[1] et l’adéquation entre la compatibilité de son équipement audio (intégré au téléviseur ou externe) et celui nécessaire pour la mise en œuvre des nouvelles technologies.

Les lecteurs « Blu-ray UHD » sont le plus souvent « rétro compatibles » et donc capable de lire Blu-ray et DVD. Enfin il convient d’être attentif au fait que les  technologies de type HDR10, HDR10+ et Dolby (Vision, Atmos), Imax, DTS, THX, etc. permettant une image et un son de qualité optimale disponible sur certain Blu-ray UHD, nécessitent outre le téléviseur et le lecteur compatibles, des câbles également compatibles. Il convient en particulier de veiller à la compatibilité des connecteurs et câbles HDMI selon les normes qui les désignent : HDMI 1.4, HDMI 2.0 et HDMI 2.1, la dernière en date.

2021 n’a pas marqué le retour de la technologie 3D dans les offres commerciales. Certains des principaux constructeurs leaders du marché ont annoncé en début d'année abandonner la fabrication des téléviseurs supportant la 3D.

L’offre en contenus vidéo recouvre également les jeux vidéo (consulter la fiche pratique sur les jeux vidéo).

La musique

Aujourd’hui, l’offre de musique dématérialisée se multiplie avec un accroissement de la qualité des formats proposés. Si les formats de compression diminuant la qualité acoustique des œuvres originales en raison de pertes de données existent toujours, les offres de musiques dites HD, Hi-Fi (Haute-Fidélité), Hi-Res (Haute Résolution) ou sans perte de données (ou Lossless) se multiplient en réponse à la demande du marché.

Divers acteurs de l’écoute musicale en ligne comme  Qobuz, Spotify, Amazon Music, Apple Music, Deezer, Tidal se positionnent sur ce marché.

Face aux « smartphones » dont les qualités intrinsèques de traitement seront le plus souvent insuffisantes pour permettre de profiter de la qualité des fichiers mentionnés supra, les baladeurs musicaux dédiés à la musique ou l’utilisation de convertisseurs analogiques numériques ou Digital Analog Converter) (DAC)[2] deviennent de plus en plus performants sur la restitution audio.

Profiter de ces évolutions technologiques peut néanmoins représenter un coût élevé.

Dans le cadre d’une écoute nomade de qualité, il faut rajouter aux abonnements auprès des opérateurs, DAC ou baladeur, l’achat d’un casque d’écoute capable de restituer la qualité du son. Il est fortement conseillé de se renseigner, voire de pouvoir tester le matériel avant l’achat car les préférences sonores et l’oreille varient d’un consommateur à un autre.

Dans le cadre d’une écoute à domicile, il convient également de vérifier les compatibilités notamment entre enceintes et amplificateur, le plus simple est de vérifier que l’amplificateur indique accepter une classe d’impédance (exprimée en Ohms) dans laquelle se situe celle des enceintes.

Comme pour la précédente rubrique autour de la vidéo, pour vraiment mettre à profit chacune de ses qualités audio, il convient de s’attacher à respecter la même règle : vérifier les compatibilités des appareils utilisés pour l’écoute à la maison comme en nomadisme.

En pratique, les lecteurs de musique personnels doivent délivrer une puissance acoustique inférieure à 100 dBA (décibels avec la pondération « A » qui simule la perception par l’oreille de l’intensité sonore en tenant compte de la sensibilité moyenne des personnes).

L’utilisateur doit être informé lorsque le niveau sonore dépasse 85 dBA. L’appareil, l’emballage ou la notice d’utilisation doivent porter un pictogramme de sécurité d’une hauteur minimale de 5 mm (oreille au milieu d’un triangle) ainsi qu’un avertissement libellé d’une manière similaire à celui-ci : « Afin d’éviter des dommages auditifs éventuels, ne pas écouter à un niveau sonore élevé pendant une longue durée ».

"CEI 60417-6044"

La perte d’audition survient sans symptômes. Lorsque des troubles deviennent perceptibles c’est déjà irréversible.

Il convient donc de protéger et prendre soin de son capital auditif notamment à l’adolescence et chez les jeunes adultes, périodes où les expositions à des niveaux sonores élevés peuvent être fréquentes et dépasser les seuils de nocivité.

Le livre numérique

Le livre numérique est un fichier électronique contenant un texte sous forme numérique. De plus en plus de maisons d’édition diffusent les écrits de leurs auteurs sous forme électronique.

Selon le baromètre sur les usages du livre numérique,  début 2021, plus d’un Français sur quatre (26 %) avait lu un livre numérique. Le smartphone est le support le plus utilisé pour lire (42 % des lecteurs) des livres numériques devant les tablettes (33 %) et les liseuses (28 %).

La liseuse (ou « reader ») est un appareil électronique dédié à la lecture des livres numériques  qui permet, grâce à la miniaturisation croissante des composants électroniques, de se rapprocher du livre  papier traditionnel par son autonomie, sa portabilité et sa légèreté (moins de 200 grammes). Elle a généralement une taille inférieure au format A4 et est parfois d’un encombrement plus faible qu’un livre de poche.

Quelques fonctions annexes propres au format électronique peuvent être proposées, telles que le zoom, des options de réglage des tonalités, contraste et couleur, et des interfaces d'échange notamment USB, etc. Ainsi, à partir de 70 euros pour les premiers prix et 200 euros en moyenne, et pour un poids compris  entre 150 et 190 grammes, la liseuse permet de stocker de nombreux ouvrages et de transporter sa bibliothèque personnelle.

Pour l’instant, le catalogue des ouvrages numériques est encore limité par rapport à celui des librairies traditionnelles et est souvent segmenté en fonction des éditeurs ou des distributeurs. Au moment de l’achat, il convient donc de bien se renseigner sur le catalogue accessible.


[1] Technologie – Dolby, DTS, Auro-3D, THX, etc. – et canaux – de 2 enceintes pour la stéréophonie au son immersif reposant sur des enceintes indépendantes supplémentaires ou sur une barre de son les simulant 

[2] Appareil qui s’intercale entre une source numérique (lecteur CD, smartphone, sortie audio d’un ordinateur) et l’amplificateur ou le casque,

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Pour signaler un problème de consommation à une entreprise et se renseigner sur ses droits :

signal.conso.gouv.fr

Pour être alerté des produits dangereux :

rappel.conso.gouv.fr

Pour contacter la DGCCRF :

0809 540 550
DGCCRF - RéponseConso - B.P.60
34935 Montpellier Cedex

Pour les personnes sourdes et malentendantes téléchargement de l’application gratuite ACCEO :

acce-o.fr/client/dgccrf

Partager la page