Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

La DGCCRF et les accidents de la vie courante

La DGCCRF a pour mission d'assurer la sécurité du consommateur. A ce titre, elle intervient dans la prévention des accidents de la vie courante.

Prévenir

Communiquer

La DGCCRF réalise et diffuse, avec le Service de communication du ministère (Sircom), des supports de communication spécifiques (dépliants, brochures, stands, jeux interactifs pour les enfants). Elle est aussi partenaire de campagnes réalisées par d'autres instances, telles que l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES), les autres ministères et les fédérations professionnelles...

Relations avec les entreprises

Elle encourage les entreprises à la mise en place d'autocontrôles, d'une traçabilité et d'un dispositif de rappel des produits dangereux.

Normalisation/réglementation

Elle participe à l'élaboration de normes de sécurité pour l'ensemble des produits. En cas de risque sérieux, elle peut prendre des mesures réglementaires avec d'autres administrations.

Surveiller

La DGCCRF, présente dans chaque département, est une administration de terrain. Elle dispose d'un réseau interne l'informant des accidents impliquant un produit ou un service. Elle contrôle tout produit ou service destiné aux consommateurs.

Elle est le point de contact du réseau d'alerte européen qui informe chaque État membre, en temps réel, de tout danger présenté par un produit commercialisé dans l'Union européenne.

Agir face à l'urgence

La DGCCRF peut interdire la vente de produits dangereux, les faire retirer du marché, demander leur rappel auprès des consommateurs. Elle peut aussi fermer un établissement dont l'activité est dangereuse pour le consommateur. Elle peut informer le public d'un danger et le conseiller sur le comportement à adopter pour éviter l'accident.

Partager la page