Accueil du portailArchives › La DGCCRF a présenté son bilan pour l’année 2014

La DGCCRF a présenté son bilan pour l’année 2014 - 11/02/2015

La DGCCRF a présenté son bilan pour l’année 2014

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a exposé le résultat de son action sur 2014. Une année riche en contrôles et en enquêtes, au bénéfice des consommateurs et des entreprises.

 

 

 

 

 

 

Près de 600 000 vérifications réalisées, plus de 120 000 établissements contrôlés, près de 420 000 analyses effectuées : la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a dressé le résultat de son action sur l’année écoulée le 11 février à Bercy. Présenté par Carole Delga, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, et Nathalie Homobono, directrice générale de la DGCCRF, ce bilan a permis de mettre l’accent sur les chiffres clés de 2014, les actions prioritaires ou encore les enquêtes marquantes de l’an passé.

Quelques chiffres clés pour 2014

  • 589 000 vérifications effectuées ;
  • 10 300 sites Internet contrôlés ;
  • 75 647 réclamations de consommateurs reçues ;
  • 111 200 manquements constatés ;
  • 1 048 alertes gérées sur des produits alimentaires ou non alimentaires

Quelques exemples d’enquêtes en 2014

  • Plateformes de réservation d’hôtels en ligne : la DGCCRF a relevé différents manquements (décalage entre les prix affichés et les prix réels, comparaisons faussées…). Elle a émis des avertissements, des injonctions administratives et des PV de délit envers les contrevenants ;
  • Avis de consommateurs sur Internet : la DGCCRF a constaté de nombreuses irrégularités (avis mensongers ou sponsorisés, vente de faux « fans » sur les réseaux sociaux…). Plusieurs procédures contentieuses sont en cours et une société a été condamnée à 10 000 euros d’amende ;
  • Jouets : la DGCCRF a visité de nombreux établissements et analysé plus de 800 jouets. Tous les jouets dangereux, non conformes à la réglementation, ont été retirés du marché et détruits ;
  • Vins : la DGCCRF a effectué 5 000 contrôles. 30 000 bouteilles de vin rosé importées de Chine et présentées comme « produites en France » ont été retirées du marché.

 

Zoom sur les missions de la DGCCRF

Au sein du ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, la DGCCRF veille au bon fonctionnement des marchés sous tous leurs aspects, au bénéfice des consommateurs et des entreprises. En tant qu’autorité de contrôle, elle peut intervenir sur tous les champs de la consommation et à tous les stades, de la production jusqu’à la distribution. La DGCCRF effectue trois missions principales :

  • La régulation : lutte contre les pratiques anticoncurrentielles, transparence des relations commerciales entre professionnels…
  • La protection : règles des pratiques commerciales, information des consommateurs sur leurs droits, sanction contre les fraudes…
  • La sécurité : règles de qualité et de sécurité des produits, contrôles, retrait des produits dangereux…

 

Lire aussi

"Fabriqué en France", un guide pour mieux comprendre l’origine des produits - 20/01/2015
Information des consommateurs sur les denrées alimentaires : le règlement européen INCO en application depuis le 13 décembre 2014 - 16/12/2014

 

Presse

 

En images

Carole Delga et Nathalie Homobono ont présenté le bilan de l'action 2014 de la DGCCRF © MEF

 

 

Info Service Consommation

Allo Service-Public
Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h

 

 

Partagez cet article !