Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Déplacement d’Agnès Pannier-Runacher à Las Vegas à l’occasion du Consumer electronic show (CES 2020)

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, est présente au Consumer electronic show (CES), l’un des plus grands salons mondiaux dédié aux nouvelles technologies, les 7 et 8 janvier.

Twitter d'Agnès Pannier-Runacher

La France, l'une des principales délégations du CES

Les entreprises françaises présentes au CES 2020 de Las Vegas constituent à nouveau l’une des principales délégations. Près de 300 start-ups, scales-ups et grands groupes français qui viennent présenter leurs dernières innovations aux plus de 180 000 visiteurs attendus.

Les chiffres clés du CES 2020

  • 4 400 entreprises
  • en provenance de 150 pays

La secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, rencontrera les scale-ups et grands groupes de la tech française puis participera à la traditionnelle déambulation dans l’Eureka Park pour y découvrir l’espace French tech regroupant environ 160 start-ups. À l’invitation de la Consumer technology association (CTA), Agnès Pannier-Runacher rencontrera enfin ses homologues américains et d’autres personnalités importantes lors d’un déjeuner de travail présidé par Gary Shapiro, président-directeur général de la Consumer technology association. Elle conclura son déplacement par une visite de la partie du salon dédiée à l’automobile (Central plaza) et de l’espace French fab consacré à l’automobile connectée et autonome.

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances

La France a des atouts et des ressources incomparables. Mon action quotidienne, avec Bruno Le Maire et Cédric O, c’est de faire en sorte que les entreprises et leurs salariés aient l’environnement le plus favorable à leur réussite. À Las Vegas, avec les entrepreneurs français, je veux montrer à nos partenaires étrangers que la France a la capacité de se positionner en leader dans l’industrie du futur.

Un engagement en faveur de l'innovation et des start-ups

Cet engagement se traduit par le dynamisme des programmes de la mission French tech, avec, par exemple, le dévoilement par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, en septembre 2019 du Next40 qui liste des 40 start-ups françaises les plus prometteuses. En a résulté en 2019 une réelle vitalité de l’écosystème français, avec 4 nouvelles licornes (Meero, e-Front, Ivalua, Doctolib), portant à 8 le nombre total de licornes, et un record de fonds levés avec 4,5 milliards d’euros, soit une croissance de 42% par rapport à 2018 et de 166% depuis 2015.

Une nouvelle stratégie d'export

Kat Borlongan, directrice de la mission French tech, qui accompagne la secrétaire d’État lors de sa rencontre avec les scales-ups françaises et de sa déambulation dans l’Eureka park :

Comme le montre la présence française au CES, la French Tech n’est en plus pas une réalité uniquement à Paris, notre force tient en grande partie à la diversité des régions représentées cette année.

Christophe Lecourtier, directeur général de Business France, également présent au CES :

Associer l’ensemble des régions exposantes au Pavillon France pour ce grand rendez-vous de l’électronique grand public est un motif de satisfaction. C’est tout l’esprit de la team France Export que nous avons collectivement souhaitée et désormais mise en œuvre avec succès.

Les start-ups françaises seront réunies au CES au sein de l’Eureka park sous les bannières French tech et Choose France. La nouvelle Team France Export, qui se déploie dans les régions françaises au service de l’export, y fédérera les 10 régions françaises en regroupant plus de 160 start-ups françaises. Cet accompagnement intervient dans la nouvelle stratégie de développement export de la France pour renforcer la visibilité de l’offre française auprès des visiteurs internationaux. 

De la diversité

La délégation du pavillon France démontre la diversité des start-ups françaises, aussi bien régionale que sectorielle, avec 10 espaces régionaux et 9 domaines représentés, ainsi que sa force d’innovation, avec 10 CES Innovation awards, prix récompensant les produits technologiques les plus innovants en termes de design ou d’ingénierie. Trois domaines se distinguent particulièrement cette année sur le pavillon France :

  • les health tech (34 start-ups dont 6 de la sélection Business France et 3 – Mateo, Abeye et XRapidGroup - récompensées par le CES)
  • les consumer tech (33 start-ups dont 4 de la sélection Business France et 3 - BassMe, ByStamp et MyfitSolutions - récompensées par le CES)
  • la mobilité & smart city (25 start-ups dont 4 - GreenSystemsAutomatives, LivingPackets, Proovstation et Tchek – récompensées par le CES et le pavillon automobile connectée et autonome, French Fab/ Business France).
Partager la page