Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Dépenses d'assurance maladie et situation financière des établissements de santé

Pour la deuxième année consécutive, l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) sera respecté en 2011.

Le groupe de suivi statistique de l’ONDAM s’est réuni, le 22 mars, pour examiner les données sur l’exécution des dépenses relevant du champ de l’ONDAM, avec les données de l’ensemble de l’année 2011 en date de remboursement.

Au titre de 2011, les dépenses seront inférieures de 330M€ à l’objectif voté par le Parlement. Plus précisément, les dépenses de soins de ville seront inférieures de 300M€. Pour leur part, les dépenses hospitalières ne dépassent pas, après mise en réserve prudentielle des crédits, l’autorisation du Parlement.

 

Sans préjuger l’avis du comité d’alerte de l’ONDAM au titre des dépenses de l’année 2012 en avril prochain, cette performance est de bon augure pour le respect de l’ONDAM en 2012, pour une troisième année consécutive. La France figure désormais au 2ème rang des taux de croissance des dépenses de santé le plus modéré de l’OCDE.

Les données de l’Agence technique de l’Information sur l’Hospitalisation (ATIH) sur l’année 2011 montrent par ailleurs que la situation financière des établissements de santé publics et privés non lucratifs s’améliore légèrement. De même, les établissements suivis en comité des risques financiers poursuivent leur amélioration. Enfin, les centres hospitalo-universitaires (CHU) continuent à améliorer leur résultat principal.
 

Objectif national des dépenses d'assurance maladie (ONDAM)

Dans le cadre de la maîtrise des dépenses, l'ONDAM fixe annuellement des objectifs de croissance des dépenses de l'assurance maladie en France. Sont concernées les dépenses remboursées par l'assurance maladie, à l'exclusion des frais non couverts par l'assurance maladie (ticket modérateur, dépassements d'honoraires médicaux notamment).

 

Partager la page