Imprimer la page

VITAM : une démarche spécifique pour un achat réussi !

Club des utilisateurs de la carte achat interministériel 2016, la MatinaleGrâce à un sourcing et une ingénierie contractuelle adaptés, des PME françaises ont été sélectionnées pour construire la solution logicielle d’archivage de l’Etat.

VITAM (Valeurs Immatérielles Transmises aux Archives pour Mémoire) est un projet ambitieux et novateur qui s’appuie sur la mise en œuvre de technologies open-source (notamment dans le domaine du big data) et l’application d’une méthodologie projet en mode agile.

L’équipe projet VITAM, dirigée par Jean-Séverin Lair, s’est donc rapprochée de la direction des achats de l’Etat (DAE) pour la mise en œuvre d’une démarche d’achat spécifique. L’objectif visé était d’organiser une consultation permettant aux PME du secteur, disposant de l’expertise technique, un accès au marché comme primo-contractant plutôt qu’en sous-traitance.

Première étape clé, le sourcing. Un important travail a permis d’identifier les entreprises, notamment les PME, susceptibles de répondre aux besoins du projet. Une réunion d’information, ouverte à toutes les entreprises, a ensuite été organisée aux Archives Nationales afin de leur présenter les objectifs technologiques de VITAM pour qu’elles puissent se préparer à répondre à l’appel d’offres.

Deuxième étape, le choix de la forme du marché. La DAE et l’équipe projet ont choisi d’allotir en trois lots, dont deux étaient clairement adaptés aux capacités de réponse des PME.

Au final, ces deux lots ont été remportés par des PME : le lot 1 a été co-attribué aux sociétés Linagora et Cdh-IT et le lot 2 a été attribué à la société Smile.

Pour le lot 3 relatif aux prestations d’intégration globale du projet, la société Thalès a été sélectionnée.

L’équipe VITAM peut aujourd’hui engager le développement de la première version de sa solution logicielle d’archivage avec l’appui de ressources externes adaptées aux enjeux et aux besoins du projet.

 

Présentation du programme

Officiellement lancé le 9 mars 2015, le programme VITAM vise à développer une solution logicielle d’archivage réutilisable par les administrations pour classer, conserver et sécuriser les documents numériques qu’elles produisent.

Entièrement développé en open source, sous licence libre et financé par le Programme d’Investissement d’Avenir, la solution logicielle Vitam fournira des interfaces (ou API) ouvertes, conformément aux directives de la direction interministérielle du numérique du système d'information et de communication de l'Etat (DINSIC) avec comme objectif de s’intégrer le plus facilement possible avec les différents logiciels des ministères (messagerie, SIRH, applications produisant des décisions de l’administration, etc.).

 

 

Partager la page