Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Le SAE attribue le premier cloud de l’Etat à ORANGE BUSINESS SERVICES

Portée par le SAE sur prescription de la direction interministérielle des systèmes d’information et de communication (DISIC), la consultation concernant la mise en place de la 1ère plate-forme cloud de l’Etat vient d’être attribuée à ORANGE BUSINESS SERVICES. 

Pour cette consultation, lancée en avril 2015, les candidats étaient évalués sur des critères de performance technique, environnementale et financière, ainsi que la mise œuvre d’une clause de progrès social.

Une démarche d’achat amont complète avait été mise en œuvre, afin d’assurer une réponse optimale du marché aux besoins de l’Etat. Face à une concurrence qui s’est largement mobilisée pour répondre au cahier des charges, l’offre d’ORANGE BUSINESS SERVICES, a remporté l’appel d’offres.

Ce premier cloud externe de l’Etat hébergera sur le territoire national les projets périphériques liés aux développements agiles, à la science de la donnée ou des migrations transitoires d’applications.

Technologie innovante basée comme la consommation de fluides sur la facturation à l’usage, ce premier cloud externe de l’Etat doit permettre de maîtriser les coûts d’infrastructure en évitant le surdimensionnement des ressources. Les services pourront en effet commander sur un portail en ligne et en temps réel la puissance de calcul et la capacité de stockage adaptées à leur besoin, sans provisionner des infrastructures surcapacitaires pour des projets soumis à de fortes fluctuations.

Orange déploiera également un plan de progrès social visant l'insertion des jeunes via des contrats d’alternance axés sur l’accompagnement et le tutorat.

Partager la page