Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Un nouveau service sur la Place pour les PME : la bourse à la cotraitance

Un nouveau service de bourse à la cotraitance est proposé sur le portail « entreprises » de la plate-forme des achats de l’Etat (Place) pour leur faciliter les contacts avec d’autres entreprises avant de répondre à des marchés de l’Etat de manière groupée sous la forme de groupement momentané d’entreprise (GME).

Avec cet outil, le Service des achats de l’Etat (SAE) veut faciliter pour les entreprises, et particulièrement les PME, l’accès à des marchés publiés par les ministères et leurs établissements publics, l’UGAP et les Chambres de commerce et d’industrie, même si elles n’ont ni la taille, ni l’ensemble des compétences requises pour répondre seules à ces marchés.

La bourse à la cotraitance sur la Place permet à une entreprise de :

  • cibler uniquement les marchés qui l’intéresse ;
  • de connaître (après authentification) les autres entreprises intéressées pour apporter une réponse collective à ce(s) marché(s) sous la forme d’un groupement momentané d’entreprises (GME) ;
  • de contacter en toute confidentialité ces partenaires potentiels puisque les contacts entre les entreprises se font hors la Place et les entités publiques n’ont pas accès aux informations de prise de contact.
     

Le groupement momentané d’entreprises permet ainsi aux PME de se regrouper afin d’apporter une réponse collective à un marché public et d’accéder à de nouvelles opportunités d’affaires en complétant, leurs moyens et/ou leur compétences, pour soumissionner avec plus d’atouts concurrentiels.

>> en savoir +

 

Repères

  • 45 000 marchés environ sont publiés par an sur PLACE représentant environ 20 Mrds d’euros de dépenses ;
  • Tous les marchés de l’Etat supérieurs à 90 000 euros sont publiés sur PLACE. Certains ministères publient également sur PLACE leurs marchés entre 25 000 et 90 000 euros ;
  • Actuellement 25% en volume de dépenses des marchés de l’Etat (environ 5 Mrds euros) sont attribués à des PME.

 

Partager la page