Direction des achats de l'État

Achats responsables

La DAE est un acteur de la politique de l’État en matière de développement durable. Cela se traduit par la prise en compte des objectifs environnementaux dans les politiques d’achat. S’agissant de la dimension sociale, la DAE promeut l’utilisation de clauses sociales favorisant l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi ou des personnes en situation de handicap avec l’aide des réseaux et structures locales

 

1. Réaliser des économies

"intelligentes"

  • Acheter responsable commence par acheter à bon escient au plus près du besoin.
  • Les achats responsables incitent à la « frugalité » en énergie et ressources naturelles de l'acheteur comme du fournisseur, au bénéfice des deux parties.
  • La mise en place d'achats responsables repose sur le raisonnement en coût complet qui prend en compte les coûts induits d'un achat dans son cycle de vie.

2. Améliorer les conditions sociales

et environnementales

  • Les achats responsables contribuent à la création d'emplois en insertion et le retour à l'emploi de travailleurs en difficulté ou victimes de discrimination.
  • Ils représentent un levier fort, par la commande l’État, pour améliorer les conditions sociales et environnementales qui bénéficient à l'ensemble du territoire national.

3. Catalyser l'innovation et

le dynamisme des PME

  • Faciliter l'accès des PME aux marchés publics permet de stimuler leur activité économique.
  • En améliorant qualitativement la commande publique, l’État stimule l'innovation des entreprises nationales et contribue à leur procurer un avantage concurrentiel
  • Acheter responsable permet de contribuer au développement économique local.
  • Acheter responsable permet d'instiguer une relation durable avec ses fournisseurs au service de leur pérennité et de leur viabilité économique

 

 

 

Partagez cet article !