Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Le Conseil national du numérique remet ses conclusions sur l’inclusion numérique à Fleur Pellerin

Le 26 novembre 2013, à l’occasion du colloque annuel de l’Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel (AVICCA), le Conseil national du numérique a remis son rapport sur l'inclusion numérique à Fleur Pellerin.

 

 

 

 

 

Une approche nouvelle de l'inclusion numérique

Fleur Pellerin a salué cette publication qui « dessine les contours d’une approche nouvelle de l’inclusion numérique, orientée vers les usages et l’éducation au numérique ».

Tout en rappelant que l’accès aux infrastructures numériques est un pré-requis indéniable, le rapport du Conseil national du numérique (CNNum) introduit de nouvelles notions pour que le numérique tienne ses promesses en termes de développement de la société, de service aux citoyens mais aussi d’emploi. Les notions de littératie [voir définition ci-contre], de médiation ou encore de pouvoir d’agir proposent ainsi une nouvelle grille d'analyse pour l'action publique.

[Télécharger ci-contre le rapport "Citoyens d’une société numérique – Accès, Littératie, Médiations, Pouvoir d’agir : pour une nouvelle politique d’inclusion numérique"]

« Dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, ayant pour objectif la solidarité entre les territoires, plus d’une cinquantaine de départements se sont engagés à couvrir l’intégralité de leur territoire. C'est plus de cinq milliards d'euros d'investissements qui vont avoir lieu dans les cinq prochaines années, avec des conséquences très concrètes en matière d'emploi pour les entreprises locales, de travaux publics et d'installation de la fibre dans les immeubles... », a déclaré la ministre.

+ La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement très haut débit

Vers l'inclusion numérique et la démocratisation des usages

Rappelant que « le numérique est une transformation globale de la société », Fleur Pellerin a souligné que l’étape suivante était celle de l’inclusion numérique et de la démocratisation des usages du numérique.

« Nous avons passé le temps de l’angélisme béat devant les nouvelles technologies, c’est un vrai choix politique que nous avons : ou bien le numérique creusera encore les inégalités sociales, en constituant un facteur aggravant de l’exclusion, ou bien il contribuera à les réduire car il apportera, à tous, de "nouveaux outils" », a indiqué la ministre, réaffirmant sa volonté « de faire en sorte que la révolution numérique ne laisse personne sur le bord du chemin », ainsi que celle du Gouvernement de mettre le numérique au service de la « réduction des inégalités sociales et territoriales ».

Après avoir cité plusieurs initiatives allant dans ce sens, Fleur Pellerin a rappelé les actions menées par le Gouvernement comme L'appel à projets FabLabs 2013, lancé avec Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif. Clos en septembre, il a reçu plus de 150 dossiers, en provenance de 23 régions. La ministre a également mis en exergue le recrutement de 2000 emplois d’avenir dans les Espaces publics numériques, « où les gens viennent se former aux usages du numérique » et enfin, « l’important programme pour faire passer l’école à l’ère du numérique » prévu par le plan de Refondation de l’école engagé par Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale.

+ Lancement d'un plan numérique pour l'enseignement supérieur

Enfin, la ministre a insisté sur l’importance du rôle des collectivités locales, seules à « connaître les besoins spécifiques » des citoyens, « pour que l’inclusion numérique soit une réalité dans tous les territoires de la République ». « Plusieurs préconisations du rapport du Conseil national du numérique sont avant tout destinées aux territoires et aux élus locaux », a-t-elle rappelé.

Lire aussi :

« Ouvrir l’éducation » : le programme de l’Union européenne en faveur du numérique - 04/10/13

Remise du rapport du CNNum sur la fiscalité du numérique - 10/09/13

Mise en place du programme transition numérique - 26/07/2013

Economie numérique collaborative : vers une généralisation des fablabs - 25/06/2013

La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du très haut débit - 21/02/2013

Feuille de route pour le numérique - 01/03/2013

Toutes les actualités du portail sur l'économie numérique

Sur le site du Conseil national du numérique :

Rapport « Citoyens d’une société numérique – Accès, Littératie, Médiations, Pouvoir d’agir: pour une nouvelle politique d’inclusion numérique »

 

 

Presse

 

Télécharger

[Sur le site du Conseil national du numérique]

Le rapport « Citoyens d’une société numérique – Accès, Littératie1, Médiations, Pouvoir d’agir: pour une nouvelle politique d’inclusion numérique »

Télécharger le rapport (1,4 Mo)

Télécharger les annexes (4,8 Mo) 

1Littératie : L'OCDE définit la littératie comme l'aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses compétences et capacités.

 

Dossier spécial

Dossier spécial Très haut débit

>> Dossier spécial très haut débit

 

Conseil national du numérique (CCNum)

Le Conseil national du numérique est une commission consultative indépendante, dont les missions ont été redéfinies et étendues par un décret du 13 décembre 2012. Ses membres ont été nommés par décret du 17 janvier 2013.

Le CCNum a pour mission de formuler de manière indépendante et de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie.

Il peut être consulté par le Gouvernement sur tout projet de disposition législative ou réglementaire dans le domaine du numérique.

 

Partager la page