Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Plan très haut débit : une couverture de 44,3 % fin juin

Point d’étape annuel du déploiement des réseaux très haut débit, la deuxième conférence du plan France très haut débit se tient le 16 juillet 2015 avec l'ensemble de ses acteurs et en présence d'Emmanuel Macron et d'Axelle Lemaire. Fin juin 2015, la couverture en très haut débit était de 44,3 %, soit près de 17 millions de locaux publics et privés. Suivre en différé la conférence.

 

 

 

 

 

 

Suivre en différé la conférence

Get Microsoft Silverlight

 

Loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances : les mesures en faveur du très haut débit

  • Extension de l’obligation de pré-raccordement à l’ensemble des logements neufs,
  • Définition de lignes tarifaires pour la commercialisation des réseaux d’initiative publique,
  • Création d’un statut de « zone fibrée » pour faciliter la transition vers les réseaux de fibres optiques jusqu’à l’abonné (FttH),
  • Un soutien renforcé pour le raccordement en fibre optique des PME et des sites publics,
  • Un nouveau soutien pour le raccordement des points hauts des zones blanches des réseaux mobiles.

Lire aussi

Très haut débit dans l'Oise : des avancées concrètes - 11/02/2015

L'Agence du numérique est née - 06/02/2015
 

 

A télécharger

 

Programme

  • 17 h 30 - Allocution d’ouverture par Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique
  • 17 h 50 - Suivi des investissements réalisés dans le cadre du plan France très haut débit
  • 18 h 45 - Le Parlement et les collectivités territoriales, au cœur du plan
  • 19 h 00 - L’Observatoire France très haut débit en open data, un outil de transparence du plan
  • 19 h15 - Fin de la conférence

 

Qu'est-ce que le très haut débit ? par economie-et-finances

 

Un plan de 20 milliards d'euros

Lancé au printemps 2013, le Plan France très haut débit vise une couverture intégrale du territoire en très haut débit d’ici 2022.

Pour atteindre cet objectif, le Plan s’appuie prioritairement sur le déploiement de réseaux mutualisés de fibres optiques et mobilise un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, partagé entre l’Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs privés.

 

 

Partager la page