Imprimer la page

Concours mondial d'innovation : déjà plus de 600 projets candidats

Au 31 janvier, première échéance pour le dépôt de candidatures, 625 projets avaient été reçus par bpifrance, opérateur du Concours mondial d’innovations. Une très forte mobilisation des entrepreneurs pour créer les champions de l'économie de demain est affirmée par la présence de candidatures pour chacune des sept ambitions.

 

 

625 projets reçus en deux mois

Deux mois seulement après l’ouverture du concours, des innovateurs de 16 nationalités différentes ont déjà candidaté. Les auditions des 135 porteurs de projets les plus prometteurs sont en cours afin de sélectionner les premiers lauréats. Les créateurs, entrepreneurs et innovateurs, français et étrangers, sont appelés à poursuivre leur mobilisation. La deuxième échéance de dépôt des candidatures est fixée au 31 mars prochain.

Attirer les talents du monde entier et réaliser leurs projets en France

Lundi 2 décembre 2013 à Paris, Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Anne Lauvergeon ont lancé le Concours mondial d'innovation, en présence de François Hollande. Objectif : faire émerger les talents et les accompagner dans leur croissance, en France.

Le 18 avril 2013, le président de la République avait installé la Commission Innovation 2030, présidée par Anne Lauvergeon, sous l’égide d'Arnaud Montebourg et de Fleur Pellerin. Cette Commission s'est appropriée les principaux enjeux du monde de 2030 et a identifié un nombre limité d'opportunités majeures au potentiel particulièrement fort pour l'économie française.

A l'issue de ces travaux, 7 ambitions ont vu le jour. Elles reposent sur des attentes sociétales fortes, des secteurs en croissance. Ces 7 ambitions pourront constituer 7 piliers essentiels pour assurer à la France prospérité et emploi sur le long terme.

Créer la richesse collective de demain

C'est dans cette perspective que l'Etat initie aujourd'hui un Concours Mondial d’Innovation. Son objectif est de faire émerger les talents et futurs champions de l'économie française en les repérant puis en accompagnant la croissance des entrepreneurs français ou étrangers dont le projet d'innovation présente un potentiel particulièrement fort pour l'économie française.

A travers ce Concours, il s'agit d'encourager les talents d'aujourd'hui pour créer notre richesse collective de demain, que ces talents soient en France ou à l'étranger. Le Gouvernement souhaite ainsi attirer les talents du monde entier pour qu'ils réalisent leurs projets en France.

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et en s'appuyant sur Bpifrance (la banque publique d'investissement), l’Etat va affecter 300 millions d’euros pour co-financer des projets innovants portant les 7 ambitions définies par la Commission.

Lire aussi :

Commission innovation : sept ambitions pour la France de 2025 - 14/10/2013

Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête - 12/09/2013

Installation de la commission "Innovation 2030" - 22/04/2013

www.innovation2030.org

Concours mondial d'innovation

> Le site du Concours mondial d'innovation

Discours de François Hollande

 

Commission Innovation

Anne LauvergeonPrésidée par Anne Lauvergeon (photo ci-contre), elle est composée de 20 personnalités (scientifiques, élus, entrepreneurs, investisseurs, publicitaire, journaliste, etc.).

©Photo Stéphane Lemouton/Maxppp

 

Sa mission est de proposer au gouvernement des ambitions fortes, en nombre limité, reposant sur des innovations majeures pour assurer à la France prospérité et emploi sur le long terme.
 

La Commission Innnovation (Dgcis)

Investissements d'Avenir

Investissements d'avenir

Accès direct

Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services

ma-competitivite.gouv.fr

Partager la page