Accueil du portailCommerce › La commission de concertation du commerce a remis son premier rapport d’activité à Martine Pinville

La commission de concertation du commerce a remis son premier rapport d’activité à Martine Pinville - 06/04/2017

William Koeberle, premier vice-président de la commission de concertation du commerce (3C) a remis, le 5 avril, à Martine Pinville le rapport d’activité 2016.

 

 

 

 

 

© Bercy Photo - A. Salesse

 

Les missions et l'activité de la commission de concertation du commerce

Installée en avril 2016, la commission de concertation du commerce réunit des représentants des entreprises, de leurs salariés, des institutions concourant aux politiques publiques, et des personnalités qualifiées. Elle conseille les pouvoirs publics sur la situation des commerces en France et leur contribution au développement de l’économie et de l'emploi.

Elle est organisée en quatre sections thématiques qui répondent aux enjeux majeurs suivants :

  • les mutations du commerce et les nouveaux usages clients ;
  • l’emploi, la formation et la valorisation des métiers ;
  • la responsabilité sociétale des entreprises ;
  • la revitalisation commerciale des centres-villes.

Pour cette première année, les travaux conduits dans ces sections thématiques ont permis de dégager des axes de réflexion et des pistes d’actions qui s’attachent notamment à :

  • diffuser l’information sur les enjeux et les outils du numérique et identifier les freins psychologiques, sociaux, réglementaires et fiscaux aux mutations des commerçants, en portant une attention particulière à la situation des TPE et PME ; 
  • valoriser les métiers du commerce, promouvoir la formation en alternance ainsi qu’anticiper et accompagner les mutations des métiers de la vente dans le secteur du commerce ;
  • encourager le développement de la responsabilité sociétale dans les entreprises, y compris dans les TPE et PME, en recensant et valorisant les initiatives prises par le secteur du commerce dans ce domaine et établir un mode opératoire pour la reconnaissance des labels du commerce équitable par la commission de concertation du commerce ;
  • améliorer la coordination des acteurs du centre-ville (élus, commerçants, réseaux consulaires), et se doter d’un outil d’observation ad hoc réunissant les données nécessaires au suivi et à la prévention de la vacance commerciale.

 

Martine Pinville

 « Ce rapport d’activité fait ressortir des premiers axes de travail substantiels, en prise avec les évolutions profondes que traversent les entreprises du commerce. Il démontre ainsi la qualité du dialogue qui s’est noué entre les différentes parties prenantes de la 3C et toute la raison d’être de cette instance partenariale. Il est essentiel que ces travaux s’inscrivent dans la durée afin d’éclairer les pouvoirs publics sur les mesures à prendre pour répondre aux grands enjeux que nous avons conjointement définis avec les professionnels ».

 

Lire aussi :

Installation de la Commission de concertation du commerce - 12/04/2016

Le 28 février : Assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes - 27/02/2017

    Partagez cet article !